REFLEXION

Pour la réhabilitation du PPA



Ali Agouni, un des derniers compagnons de Messali Hadj et vieux militant du PPA ne désespère pas de voir le premier parti qui a revendiqué l’indépendance de l’Algérie, revenir un jour sur la scène politique. C’est l’ultime combat de ce militant de 76 ans qui a rejoint le Mouvement national alors qu’il avait à peine seize ans. Ses tentatives et celles de ses amis de faire renaitre de ses cendres le PPA n’ont, pour le moment, pas abouti, pour des raisons politiques. Mais il n’est pas prêt de baisser les bras. Comme le montre cette énième lettre qu’il vient d’adresser au ministre de l’Intérieur.

Réflexion
Mercredi 28 Novembre 2012 - 00:00
Lu 131 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 10-12-2016.pdf
3.37 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+