REFLEXION

Pour dilapidation de 14 mille euros et 500 mille dinars, le directeur du CPA de Chlef devant le juge



Pour dilapidation de 14 mille euros et 500 mille dinars, le directeur du CPA de Chlef devant le juge
Selon une source d’information, le juge d’instruction de la deuxième chambre d’accusation du tribunal de Chlef, a procédé à la réouverture du dossier concernant la dilapidation de deniers publics équivalents à un montant de 14 000 Euros et 50 millions de centimes de la banque du crédit populaire d’Algérie situé au centre de la ville de « Chlef » ; ce que rapporte toujours cette même source qui cite que cette affaire qui a eu de grands retentissements dans le milieu financier de cette wilaya devenue en la circonstance le sujet d’entretien du jour, au sein de la majorité des employés du secteur, où sont concernés 5 personnes arrêtées parmi lesquels figure le directeur d’unité, en détention provisoire depuis la fin du mois de septembre dernier à l’effet de son inculpation dans cette affaire avec son adjoint et son chef de caisse y compris le gardien de cette unité, également le chargé de sécurité et de la surveillance dans cette banque, ces informations révèlent aussi que le juge d’instruction a achevé son enquête dans l’attente que ces derniers soient entendus à l’instruction avant la transmission du dossier devant la cour criminelle compte tenu de l’aspect que revête cette affaire liée essentiellement à la somme importante détournée, cette affaire qui date du mois de juillet dernier et à l’effet de l’achèvement de l’enquête des services de la police économiques relevant de la sécurité de wilaya de Chlef concernant la disparition du montant de 14 milles Euros soit 145 millions de centimes en monnaie locale plus d’un demi million en dinars Algériens de la caisse dans la journée précédent l’opération du dépôt de l’énorme montant à la caisse du même établissement financier où la police judiciaire a introduit son rapport auprès du procureur général qui décidera de la mise en détention préventive des 5 personnes au moment où de nombreuses sources citent que le directeur de l’unité était le premier à déposer plainte en vue de l’ouverture de l’enquête.

D Y
Jeudi 22 Octobre 2009 - 22:14
Lu 533 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+