REFLEXION

Pour assassinat de son fils à Mostaganem : Le père candamné à 15 ans de réclusion criminelle



Pour assassinat de son fils à Mostaganem : Le père candamné à 15 ans de réclusion criminelle
Dans son audience du 28 février 2009, la cour criminelle de Mostaganem a condamné, après d’émouvants débats, un homme âgé de 75 ans, répondant aux initiales de B.T, à 15 ans de réclusion criminelle pour le chef d’inculpation d’homicide volontaire. La victime B.A, âgée alors de 31 ans, n’était autre que l’un des fils de l’accusé.

Les faits remontent au 24 Octobre 2008. Par un vendredi, aux environs de 16H 30 minutes, à proximité du domicile familial, situé au quartier populaire de Beymouth, une altercation eût lieu entre l’accusé ( le père) et l’un de ses fils (frère de la victime) pour une banale histoire d’argent, que ce dernier devait à son père. Mais la discussion a pris une autre tournure par la virulence des propos entre les deux protagonistes. Hors de lui, l’accusé exhiba un couteau et menaça son fils afin de lui restituer l’argent qu’il lui réclamait, la victime qui n’était pas loin du lieu de la scène, accourue et tenta de s’interposer entre le père et le frère afin d’apaiser les esprits, seulement le père l’aurait mal pris et croyant peut être que la victime allait l’agresser, il la poignarda à plusieurs reprises dont l’une au niveau du cœur. Le coup fatal, suite à quoi, la victime a succombé à ses blessures. Dans sa plaidoirie, la défense a demandé la requalification de l’inculpation d’homicide avec préméditation à coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans vouloir la donner. Cette demande a reçu un niet de la part de la juge d’audience, qui a rejeté carrément la demande de la défense. Quant au représentant du ministère public lequel a démontré de la manière on ne peut plus claire, que l’accusé avait prémédité son acte et a requis la peine capitale à son encontre. Après délibérations, la cour a condamné B.T ; à 15 ans de réclusion criminelle, à une somme de 200.000 DA à titre de réparation civile à la mère de la victime et de 200.000 autres dinars à sa fille mineure.

photo_239.jpg Photo 239.JPG  (1.01 Mo)


Mohammed Belderrar
Lundi 2 Mars 2009 - 02:25
Lu 445 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+