REFLEXION

Pour CBV avec arme blanche : Une peine de 18 mois de prison ferme prononcée



Le tribunal correctionnel de Mostaganem a condamné le dénommé B.M, âgé de 26 ans à 18 mois de prison ferme pour coups et blessures volontaires (CBV) à l’aide d’une arme blanche. Cela s’est passé pour une banalité de place pour vente de cigarettes, suite à laquelle le dénommé B.M avait frappé de sang froid K.B âgé de  30 ans avec une épée au bras gauche, le diagnostic du médecin avait mentionné  une incapacité de 30 jours, mais jusqu’à ce jour, le bras gauche de la victime est immobile et cela nécessite toujours d’après l’expert une intervention chirurgicale. Le procureur de la République a requis la peine de 3 ans de prison ferme,  assortis d’une amende en guise d’indemnité à l’encontre du mis en cause.                    

M.AR
Lundi 25 Février 2013 - 09:42
Lu 310 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+