REFLEXION

Plusieurs locaux à usage professionnel abandonnés ou vendus à Chlef



L’opération des 100 locaux à usage professionnel par commune n’a pas été une réussite totale à Chlef. Dans un premier temps, l’assiette retenue pour la réalisation de ce type de locaux n’est guère favorable pour les nombreux métiers envisagés par les chômeurs qui espéraient un recasement définitif. Certains locaux, réceptionnés il y a de cela depuis plusieurs années, n’ont pas eu l’effet escompté et sont toujours à la portée d’individus sans être attribués à leurs bénéficiaires. C’est le cas des locaux implantés à la commune de Sendjas et Chettia. Il en est de même pour la commune de Chlef dont plusieurs locaux ont été abandonnés par leurs propriétaires à cause de leur emplacement. Certains bénéficiaires ont même loué le local à titre lucratif. Les responsables communaux bien au courant des faits restent toujours à l’écart devant une situation qui demande beaucoup plus d’appui pour la sauvegarde du programme mis sur pied par l’Etat. Récemment, un bénéficiaire parmi ces locaux, n’a pas trouvé mieux que d’opérer une transaction pour vendre son local dans la mesure où il a obtenu un autre, favorisant son acte illégal.

M.Mokhtari
Samedi 3 Décembre 2011 - 10:31
Lu 777 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+