REFLEXION

Plus de 720000 mines détruites depuis 2004 (ANP)



Lors d’une cérémonie organisée par l’association Mechaâl Echahid, un officier représentant l’état-major des forces terrestres de l’Armée nationale populaire (ANP), a indiqué à Biskra, que pas moins de 720.726 mines antipersonnel et anti-groupe ont été détruites depuis 2004. Dans une communication intitulée "Le rôle de l’ANP dans l’assainissement du sol algérien des mines de la colonisation française", le colonel Hocine Hamel a précisé que 513.612 de ces mines ont été retirées dans la région Ouest du pays et 207.114 dans la région Est. La zone concernée dans l’Est algérien inclut quatre wilayas, en l’occurrence Tébessa, Guelma, El Tarf et Souk Ahras où 47 communes sont "polluées" par les mines sur un linéaire de 1.473 km, tandis que la zone occidentale comprend trois wilayas (Bechar, Tlemcen et Naâma) avec 25 communes affectées sur 1.361km, a précisé la même source. Sur les 72 communes, 46 ont été "assainies", quatre sont en voie de l’être, tandis que 22 demeurent encore polluées, a ajouté le même officier qui a indiqué que la wilaya de Bechar a été assainie "à 100 %". Le conférencier a également rappelé que durant la guerre de libération nationale, l’occupant français avait érigé les lignes électrifiés et minées Challe et Morice sur 2.834 km des frontières orientales et occidentales du pays. Il a également indiqué que l’ANP utilise des moyens modernes de déminage, même s’il s’agit d’un travail éreintant et complexe puisqu’il faut balayer "centimètre par centimètre".

Nadine
Dimanche 5 Avril 2015 - 17:24
Lu 211 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 10-12-2016.pdf
3.37 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+