REFLEXION

Plus de 4500 cas d’intoxications alimentaires en 2011 à Oran

Dans le cadre de la protection de la santé publique, les services du bureau d’hygiène, en étroite collaboration avec les éléments de la direction de la Santé et de la population d’Oran, amplifient les opérations et campagnes d’inspection au niveau de la wilaya d’Oran sachant que cette dernière a effectué près de 651 analyses bactériologiques, sur moult produits alimentaires douteux, durant l’année écoulée.



Plus de 4500 cas d’intoxications  alimentaires en 2011 à Oran
Rappelons, que plus de 4500 cas d’intoxications alimentaires ont été enregistrés durant la même période. Surtout quand on sait, que certains commerçants ne reculent devant rien, afin de renflouer les caisses. Tout y passe: pratiques frauduleuses, non-respect des normes d’hygiène, rupture de la chaîne de froid, règles de stockage…), des prix qui défient toute concurrence, etc. Par ailleurs, de nombreux médecins renvoient la responsabilité, en grande partie aux consommateurs, qui n’hésitent pas à se ruer sur toute bonne occasion où baisse de prix, surtout si ces aliments sont vendus sur des étalages à l’air libre. Malgré que pour certains, la date de péremption est largement dépassée ou bien arrive à sa fin, tels que les fromages, yaourts, chocolats, boissons, etc. exposés au niveau de plusieurs marchés non couverts, (à l’exemple de la Bastille, M’dina Jedida), par des commerçants ambulants, avides de gain facile, même si c’est au détriment de la santé du citoyen, y compris les fast foods, gargotes et autres. En outre, les spécialistes en gastronomie  tirent la sonnette d’alarme, quant à cette nourriture malsaine et aux nombreux cas d’intoxication, ainsi que des problèmes gastriques, qui touchent plus de 70% des consommateurs. Parmi eux, la catégorie des plus petits et adolescents, engendrant par la suite des problèmes d’obésité et autres complications. Sachant, que les nombreux patients qu’ils reçoivent quotidiennement, se plaignent de douleurs au niveau du colon et autres… Ce mal est devenu très fréquent, à cause des mauvaises habitudes alimentaires des Oranais. Ajouter à cela, que la majorité des plats sont à base de friture, avec une même huile, utilisée souvent dans la journée dans ces commerces, qui occasionnent par la suite des séquelles irrémédiables, au niveau de l’estomac». Sur ce, les services concernés sensibilisent les citoyens à être plus vigilants, quant à leurs choix d’achat et de consommation, surtout les plus petits, afin de faire attention, de bien lire les dates de péremption d’un produit alimentaire quelconque, ainsi que toute autre précaution, qui permet d’éviter de malheureux cas d’intoxication. Il faut entre autres, garder une bonne hygiène de vie.

Medjadji H
Mardi 13 Mars 2012 - 10:00
Lu 421 fois
Oran
               Partager Partager


1.Posté par Intoxication alimentaire le 15/03/2012 22:58
Bonjour,

4500 cas c'est énorme, tout le monde devrait faire plus attention, certaines intoxications peuvent entraîner la mort.

Arnaud

Oran






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+