REFLEXION

Plus de 400 Algériens possèdent des comptes bancaires en Suisse

SWISSLEAKS : LE MAROC DEVANCE L’ALGERIE PAR RAPPORT AU NOMBRE DE CLIENTS

Une enquête baptisée SwissLeaks, publiée lundi par la presse internationale, coordonnée par le journal français Le Monde, , se basant sur des ‘’documents fuités’’ couvrant la période entre 2006 et 2007, a révélée que plus de 400 clients algériens ou liés à l'Algérie possèdent des comptes dans la filiale suisse de la banque britannique HSBC où ils ont placé un montant dépassant les 670 millions de dollars. Si les noms des algériens n’ont pas été ‘’dénoncés’’ par la presse, d’autres personnalités arabes figurent sur cette liste publiée à l'exemple duroi du Maroc Mohammed VI et Abdullah II roi de la Jordanie.



Le secret bancaire en Suisse n'a pas seulement permis de frauder le fisc mais également de couvrir des activités criminelles de grande échelle, comme le blanchiment d'argent de la drogue ou le financement du terrorisme international, selon une enquête publiée lundi par la presse internationale, coordonnée par le journal français Le Monde. Cette enquête, baptisée SwissLeaks, est basée sur les fichiers de la banque HSBC Suisse, dont le siège est à Genève,  volés en 2007 par l'ancien informaticien franco-italien Hervé Falcianiet qui contiennent des informations personnelles sur les clients, les notes des banquiers, et les mouvements de compte.Dans ces fichiers figurent les noms de Saoudiens, suspectés d'avoir financé Oussama Ben Laden dans les années 2000, des barons de la drogue, des trafiquants d'armes et des diamantaires véreux.

Le Maroc devance l’Algérie au nombre de clients
 
Parmi les noms cités dans les différents médias figurent " Le roi du Maroc Mohammed VI (9,1 millions de dollars entre 2006/2007), Abdullah II roi de la Jordanie (41 millions de dollars) ou encore le prince saoudien Bindar bin Sultanainsi que d'autres clients, comme le comédien français Gad El Maleh ou le footballeur uruguayen Diego Forlanqui sont également cités.
Sur les avoirs, le Maroc devance l’Algérie au nombre de clients. Le Maroc est 23ème mondial avec 11 235 clients, suivi par la France (9 187) et le Royaume-Uni (8 844) alors qu’en Afrique, l’Algérie reste de loin  derrière le royaume chélifien  avec 440 clients. Le plus grand montant détenu par un algérien est de 34 millions de dollars, tandis qu’un client marocain détient à lui seul 74 millions de dollars.
Pour la clientèle algérienne dont on n’a pas cité de noms, l’enquête révèle l’existence de 1148 comptes liés à plus de 400 clients dont 10% portent la nationalité algérienne selon les données révélées parSwissLeaks. Les 671,1 millions de dollars d'actifs chez HSBC Private Bank placent l'Algérie au 55e rang des pays concernés par ce scandale. Le montant maximal contenu dans un de ces comptes, ajoute l'ICIJ, est de 34 millions de dollars. En conclusion, l'affaire HSBC Private Bank, ou "SwissLeaks", implique plus de 100 000 clients et 20 000 sociétés offshore à travers le monde. 180,6 milliards d'euros auraient transité par Genève sur ces comptes entre novembre 2006 et mars 2007. Les informations dévoilées jusqu'ici ne sont que le premier volet d'une enquête "à la fois spectaculaire et inédite", indique Le Monde.
 

Riad
Lundi 9 Février 2015 - 20:09
Lu 804 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+