REFLEXION

Plus de 2 millions de mètres cube d’eau par jour en 2012 à Oran

JOURNEE TECHNIQUE SUR LA GESTION DES RESSOURCES HYDRIQUES

L’hôtel Sheraton a abrité jeudi dernier le colloque national de la gestion des ressources hydriques en Algérie en présence des ministres de l’hydraulique M.Abdelmaled Sellel ,en compagnie du ministre de l’environnement Cherif Rahmani ,des walis d’Oran, de Constantine et d’Alger, des investisseurs privés étrangers, des ambassadeurs de l’Autriche et des partenaires étrangers et invités de marque ainsi que des médias de la presse étrangère



Plus de 2 millions de mètres cube d’eau par jour en 2012 à Oran
Q ui sont venus nombreux couvrir cet important évènement qui s’est déroulé dans une atmosphère exemplaire, qui dans sa brève allocution, le wali d’Oran a procédé à l’ouverture officielle du colloque, a souhaité la bienvenue aux présents tout en dressant un tableau sur la situation actuelle de la gestion des eaux dans la wilaya d’Oran qu’il qualifie de positif par rapport aux années précédentes du fait qu’Oran a toujours connu des perturbations dans la distribution de l’eau ,avec un réseau d’assainissement défaillant face à la forte croissance urbaine et a déclaré devant toute l’assistance que la ville d’Oran est alimenté dans le passé par le barrage de Beni Bahdel de la wilaya de Tlemcen, a toujours connu des problèmes d’eau avec de maigres distributions de 1/15jours mais actuellement avec le nouveau programme de développement, l’Etat a consenti des efforts considérables dans la mise en œuvre de la politique de l’eau , et sa mobilisation puisque 25 milliards de dollars a été injecté pour le secteur afin que l’ensemble des objectifs assignés soient réalisés dans les délais prévus en citant l’exemple de l’éradication de 30.000 fosses septiques, la réalisation des 03 stations de dessalem x sont achevés actuellement de 82 % ; et en conclusion le wali d’Oran a affirmé que l’accès à l’eau est un droit fondamental et que l’offre est une opportunité importante et qu’elle doit être ponctuelle par l’adoption d’un partenariat avec un excellent management du transfert du savoir de la nouvelle génération. Ensuite la parole fut cédée au représentant du ministre de l’intérieur M. Ouali Abdelkader qui a évoqué le PPP (partenariat public privé),la gestion optima tique des ressources hydriques et les résultats obtenus aujourd’hui sont plus que satisfaisants si l’on prend compte des 100 milliards de dollars qui ont été injectés par l’Etat pour la réalisation de 15.500 opérations en plus des 70 milliards de dollars pour 14.000 autres opérations et d’indiquer que l’Algérie compte actuellement 60 barrages pour une production de 02 millions de m3 jour et que la gestion de l’eau nécessite une compétence et que l’eau est l’objet d’acte de menace et l’Algérie n’est pas écartée. « Il faut offrir plus d’eau à la population, « gérer moins et gérer mieux »parce que l’eau est une bataille de toutes les instances. Il faut développer la programmation nationale ‘le manque d’eau est un désastre’. « Le droit de l’eau est fondamental en Algérie, un bien social, nous avons la vision d’un plan directeur de l’eau horizon 2040 si on existe et que l’Algérie perdait 3,5 milliards de dollars en ce qui concerne les agressions dans les années 2000 et qu’actuellement les pertes sont de l’ordre de 2 milliards de dollars une nette régression, car la nature est agressée par la capacité de renouvellement et le développement durable de l’eau. L’Etat intervient à 2/3 des subventions et il a cité entre les ensembles de sécurisations des eaux pour les mauvais aveux tout en déclarant haut et fort « notre problématique c’est comment gérer au mieux l’eau et ne pas le perdre pour que le citoyen trouve de l’eau en quantité suffisante, faire une économie de l’eau et d’ajouter haut et fort ’Oran aujourd’hui est une grande révolution surtout avec le projet MAO (Mostaganem, Arzew Oran° et aussi elle est connecté par l’ensemble des barrages de l’Ouest et que la meilleure manière c’est de jouer la prudence.

Medjadji H
Samedi 15 Octobre 2011 - 22:05
Lu 255 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+