REFLEXION

Plus de 1500 cancéreux en danger de mort à Oran



Environ 1540 cancéreux de la wilaya d‘Oran courent un danger de mort. Ces derniers attendent toujours de passer en chimiothérapie, suite au manque flagrant de médicaments utilisés dans ce genre de traitement, notamment, le cfu acide folique.  Interrogées, des sources médicales ont incombé la responsabilité de la pénurie enregistrée dans ce genre de médicaments dans les hôpitaux, à la pharmacie centrale. Il est à noter que la chimiothérapie coute à l’Etat environ 60 millions de centimes et que 28 milles personnes atteintes de cancer à l’échelle nationale sont traités par chimiothérapie.            

Medjadji H
Mercredi 18 Janvier 2012 - 11:01
Lu 223 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+