REFLEXION

Plus de 1000 m² squattés par un entrepreneur à Chettia

Selon des sources proches du dossier, une superficie de 500 m2 a été attribuée en 1988 à un investisseur privé répondant aux initiales de M.S. pour la réalisation d'un projet de cinéma. Cependant, ce dernier a complètement raté son objectif et son engagement vis à vis des élus pour opérer une transaction de vente de son lot de terrain à un entrepreneur.



En effet, l’entrepreneur qui dispose d'une carrière d'agrégats à Sobha et aidé selon des sources fiables par certains élus communaux s'est accaparé de toute l'assiette du terrain d'une superficie de plus de 1.000 m2  y compris le terrain mitoyen réservé pour la réalisation d'un parking. Le nouvel acquéreur a vite fait de clôturer l'ensemble du lot par des plaques préfabriquées en béton. Les habitants mitoyens ont tout de suite réagi en s'adressant au P/APC, au Chef de daïra, pour signaler ce qui se passe au niveau de leur quartier, mais en vain. L'acquéreur fort de ses connaissances a imposé sa loi en ne cédant que quelques mètres pour faire taire les requérants. Il se peut que ce monsieur soit en contact permanent avec certaines personnes au niveau de la commune dans la mesure où ces derniers observent un silence absolu. De toutes les manières, devant la chekara personne ne bouge.

M.Mokhtari
Samedi 2 Juin 2012 - 10:12
Lu 223 fois
RÉGION
               Partager Partager


1.Posté par lasnami le 08/06/2012 10:00
Comme l'a si bien conclu M.Mokhtari, la chekara est en train de gérer tout dans la cité. Les gens en sont arrivés à vendre leur âme. Le cas de ces élus "corrompus" est là pour illustrer ce mal qui ronge l'Algérie.

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+