REFLEXION

Pluies diluviennes à Oran : Un mort, des dégâts et colère à Barki et Mers El Kebir

Plus de185 interventions ont été effectuées par les éléments de la protection civile d’Oran. Une personne est décédée dans l’effondrement de sa maison, dans le vieux quartier de Derb, à Oran, suite aux fortes chutes de pluies qui se sont abattues ces dernières 24 heures dans la wilaya d’Oran.



Pluies diluviennes à Oran : Un mort, des dégâts et colère à Barki et Mers El Kebir
Selon la protection civile, de nombreux effondrements, glissements de terrain et fuites d’eau ont été également signalés, sans causer toutefois de pertes humaines ou blessures. Le cumul des précipitations de plus de 142 millimètres de pluies ininterrompues jamais enregistré dans l’histoire de la wilaya a créé une situation telle que les eaux stagnantes ont rendu difficile la circulation automobile au niveau des carrefours, routes et quartiers de la ville d’Oran ainsi que d’autres localités telles que Braya, sidi chahmi, douar Es-Sénia, la voie Express Oran-Arzew, Tafraoui, Oued Tlélat, Misserghine, Boutlélis, Bethioua et autres, avant de laisser place à l’accalmie.Alors que la société de l’Eau et de l’assainissement d’Oran (SEOR), est, de son côté, intervenue 125 fois dans plusieurs régions sinistrées de la ville d’Oran notamment Bir el Djir, Es-senia et Hassi Bouakba- pour le pompage des eaux pluviales.De son côté, la société de l’Eau et de l’assainissement d’Oran (SEOR) a effectué plus de 125 interventions dans plusieurs régions sinistrées -Oran, Bir el Djir, Es-senia et Hassi Bouakba- pour le pompage des eaux pluviales. Pour ce faire, pas moins de 160 agents et 40 camions et 8 engins de pompes ont été mobilisés. Par ailleurs, dans l’après-midi d’hier des émeutes ont éclaté dans le quartier d’El Barki et de Mers El Kebir où des citoyens des bidonvilles ont brulé des pneus et scandé des slogans demandant aux autorités de se pencher sur la situation catastrophique de leur quartier qui a été sérieusement touché par les pluies des dernières inondations. Des renforts des forces anti émeutes commençaient à se positionner aux abords de ces quartiers populeux  et au moment où nous mettons sous presse, les protestataires tentaient d’organiser une marche pour faire entendre leurs doléances.

Medjadji H
Samedi 27 Avril 2013 - 12:44
Lu 752 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+