REFLEXION

Philanthropie



Philanthropie
Il faut croire que l’argent n’a réellement de la valeur que pour ceux qui travaillent véritablement et qui connaissent le prix de l’effort. Les autres, même s’ils sont en possession d’une fiche de paie, ne sont en fait que des assistés volontaires ou forcés, bénéficiant des largesses d’une société philanthropique, qui permet par ailleurs à une catégorie d’Algériens plus gourmande celle là de ramasser de gros paquets, si elle consent seulement à se baisser. Voilà pourquoi le dinar n’est pas tellement considéré, que la vie n’est pas donnée, et que les chaînes malgré tout, ne cessent de s’allonger.

. .
Dimanche 5 Septembre 2010 - 12:28
Lu 396 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+