REFLEXION

Perpétuité pour les deux frères monstres de Relizane

Nous nous souvenons, du drame qui s'est produit à Oued-Rhiou dans la wilaya de Relizane un certain 27 juillet 2010 quand deux frères ont assassiné leur ami d'une manière inhumaine et crapuleuse. Ces deux accusés ont comparu hier devant le tribunal criminel de Relizane.



Perpétuité pour les deux frères monstres de Relizane
La genèse de l'affaire remonte donc à la journée du 27 juillet 2010 quand le principal accusé en l'occurrence Mustapha  a reçu un coup de fil de son ami qui deviendra par la suite sa victime lui demandant de lui passer les clefs de l'appartement pour passer un moment avec une amie et de lui préparer l'équivalent de 5000 euros en monnaie nationale qu'il voulait échanger. Mustapha accepta tout de suite la demande et avertit son acolyte qui n'est autre que son frère Mourad âgé de 38 ans. Une fois le couple sur place il trouva Mustapha à son accueil alors que son frère est resté loin des yeux. Après l'isolement du couple pendant une heure afin d'assouvir leurs besoins, la fille qui répond au sobriquet de "japoniya" est invitée à quitter les lieux pour que les deux hommes passent à la transaction concernant l'échange d'euros en dinars proposée par la victime lors de l'entretien téléphonique. Mustapha montre à la victime un sachet de liasses qui n'était en réalité qu'une liasse de papiers bien préparée juste le temps de permettre à son acolyte qui est son frère Mourad de lui assener un coup de sabre  au crane, l'autre criminel l'achève avec une hache dissimulée mais ils ont constaté qu'un soupire se dégage toujours  de la victime, ils s'empressèrent, donc,  de l'éliminer par une autre arme, un couteau de boucher et le jeta dans la malle de sa propre Mégane, ils s'emparent de 240 millions trouvés dans la boite à gants de la voiture stationnée loin de l'appartement. Après une nuit passée dans un cabaret à Mostaganem, le principal accusé quitta le pays pour la Tunisie alors que l'autre devait se livrer accusant son frère d'être l'auteur du crime. Après plus d’un mois,  Mustapha  qui a été appréhendé à la frontière pour passer illégalement au pays est remis à la police de Relizane.  Devant ses juges, il nia la participation de son frère et que les motifs de son acte  ont une liaison avec le refus de la victime de lui remettre son amie pour passer lui aussi un bon moment.  Une approche  qui reste loin des faits où toutes les armes sont utilisées pour décapiter un jeune  de 35 ans. Le représentant du Ministère public n'a pas trop étalé son réquisitoire du fait des preuves accablantes qui pèsent sur les deux accusés qui ont tenté d'impliquer une autre fille répondant aux initiales de MF dans leur plan et demande par conséquent la peine de mort. La défense quant à elle, a trouvé toute la peine du monde pour atténuer  l’aspect monstrueux de l’acte et se contenterait  de demander de larges circonstances atténuantes. Après plus de 3 heures de délibérations, le tribunal criminel annonce la perpétuité pour les deux meurtriers et l'acquittement pour la fille qu’ils ont voulu impliquer dans leurs plans et ce pour faute de preuves.

Abed Zeggai
Mardi 20 Décembre 2011 - 11:11
Lu 787 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+