REFLEXION

Pénurie de gaz butane à Mers El Hadjadj et Ain El Bia



Il est vrai que cette localité, surtout en cette période hivernale, fait face à d’importantes chutes de température. En attendant son raccordement au gaz naturel, la population locale continue à se chauffer au gaz butane. Les citoyens des communes de Mers El  Hadjadj et  Ain El  Bia , notamment les douars de Hadjadjma ,Ayaida Camp 4,7 ,11,et chehairia à quelques  kilomètres du chef-lieu de la daira de Bethioua  éprouvent les pires difficultés à s’approvisionner en gaz butane. Il est vrai que cette localité, surtout en cette période hivernale, fait face à d’importantes chutes de température. En attendant le raccordement au gaz naturel, promis par les autorités, la population locale continue à se chauffer au gaz butane. Cependant, les bonbonnes de gaz se font très rares dans la région, fréquemment mal approvisionnée. En effet, et d’après les propos recueillis, les villageois de cette importante commune à vocation industrielle et agricole sont contraints de se chauffer au bois, par manque de  bouteilles qui sont distribuées au compte-goutte et à des prix exorbitants : ‘’ Récemment, j’ai déboursé près de 1500 DA pour trois bonbonnes, 500DA l’unité, c’est extrêmement cher !’’, relèvera ce citoyen, avant d’ajouter : ‘’ D’ailleurs, les dépôts de stockage sont toujours vides. A chaque fois que je m’y rends, on me dit de revenir plus tard, quand ils seront desservis !’’ Par ailleurs, les stations d’essence avoisinantes sont carrément prises d’assaut à chaque livraison de bouteilles de gaz. C’est ce qui a été constaté au niveau de l’une d’elles. Les habitants se ruent littéralement sur ces précieuses bonbonnes : ‘’ Le premier arrivé est le premier servi ! ’’, lancera le gérant de cette station à ses clients. Kaddour, un père de famille de 52ans, qui était en train de charger sa cargaison de gaz, soulignera le fait que la météo a annoncé une vague de froid pour cette semaine : ‘’ Je prends mes précautions, car, à en croire ce qui a été annoncé à la télévision, une vague de froid exceptionnelle va s’abattre sur la région. Alors, pour ne pas être pris au dépourvu, j’emmagasine le plus de bonbonnes possible’.    

Medjadji H
Lundi 13 Février 2012 - 11:23
Lu 222 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+