REFLEXION

Pauvres arbitres de football



Pauvres arbitres de football
La présidente de l’AS ROME devra payer une amende de 9000 euros presque 100 millions de centimes en dinars pour avoir été reconnue coupable d'avoir mis en doute l'impartialité de l'arbitre de la rencontre contre Brescia et l'AS Rome, fin septembre, la présidente de l'AS Rome, Rosella Sensi, et le club vont devoir payer chacun une amende de 9 000 euros. En Italie plus qu'ailleurs, l'arbitrage fait souvent l'objet de critiques. Dans notre championnat, il ne se passe pas une journée sans qu’on entend des critiques acerbes sur les arbitres et plus même, juste après l’installation du président de la FAF plusieurs arbitres ont été directement écartés mais jusqu’à maintenant personne ne sait pourquoi et bien justement c’est pour faire plaisir à certains présidents de clubs qui en plus ils ne payent aucune amende quand ils accusent ouvertement les arbitres alors qu’eux-mêmes ne sont pas au dessus de tout soupçon ! Pauvres arbitres qui font un travail ingrat et qui ont des dirigeants ingrats !

. .
Jeudi 28 Octobre 2010 - 00:01
Lu 309 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 10-12-2016.pdf
3.37 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+