REFLEXION

Pauvre Sadi, le bouc émissaire !



Pauvre Sadi, le bouc émissaire !
A la veille de la marche organisée samedi 19 février à Alger par la CNCD, le docteur Sadi était l’invité de Christian Mallard (natif de Noisy-Les-Bains) actuellement Ain-Nouissy dans la wilaya de Mostaganem. Le journaliste rusé qu’il est n’a pas trouvé mieux que de lancer à son invité où est passé l’argent du pétrole et du gaz, comme si l’Algérien en dehors des hydrocarbures, ne vaut rien. Et Sadi de répondre tout bêtement sans se rendre compte : l’Algérie est riche, mais le pouvoir est corrompu, et Alger reste la ville la plus sécurisée du pays, le pouvoir est aux abois et moralement il est à terre ». De son appartement privé à Paris Sadi, se plait à surfer sur les plateaux de télévisons de l’hexagone, car le soir même, il était l’invité d’une autre émission à France 2.

Réflexion Réflexion
Dimanche 20 Février 2011 - 23:01
Lu 396 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+