REFLEXION

Pauvre Amr Moussa



Pauvre Amr Moussa
Attention ! L’unanimisme est une arme fatale. La blague de la journée nous est venue du secrétaire  général de la ligue arabe, le bonhomme s’est senti dans l’obligation de réagir à ce qui s’est passé en Tunisie. Et devinez un  peu la teneur de son appel. Notre Egyptien de SG de la ligue arabe prend note de la fuite de Zine-Elabidine Benali et souhaite voir  le choix du peuple Tunisien  respecté ! Franchement, il aurait pu trouver autre chose, du genre, espérer le retour de la paix civile, la fin des violences et le retour de la  sérénité… des trucs qui veulent dire tout et  n’importe quoi, qui ne le mouillent pas trop et surtout ne provoquent pas de fou  rire dans les capitales   occidentales, asiatiques et, bien sûr arabes, mais le bonhomme a senti la nécessité de dire quelques chose de précis. Il voulait sans doute se la jouer moderne Et bien oui ! Notre Amr Moussa régional à la tête de la ligue arabe, bien avant la naissance du fils de mon voisin qu’à décroché l’année dernière son diplôme d’Etat, voulait  que sa voix soit aussi audible que celle d’Obama, il a réussi sur ce point.

Réflexion
Mardi 18 Janvier 2011 - 11:05
Lu 444 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+