REFLEXION

Pas de contrat gratuit



Pas de contrat gratuit
Après le parcours du combattant effectué par un jeune promoteur pour la création d’une entreprise individuelle dans le cadre du dispositif de l’ANSEJ, et qui a opté pour le transport d’agrégats, c’est un autre calvaire qui l’attend au tournant après avoir enfin réceptionné son camion 15 tonnes. Ce jeune de la wilaya de Mostaganem, qui vient de bénéficier de son camion après plusieurs mois de course au pas de géant, il entama une prospection au niveau des entreprises et autres sociétés nationales et étrangères à l’effet de dénicher le moindre contrat pour qu’il puisse travailler et se préparer éventuellement à rembourser le prêt contracté auprès de la banque. Il pénètre dans un monde inconnu, c’est l’aventure, il ne sait même pas où frapper à la porte, mais il tente tant bien que mal à se faire une idée précise de la situation et se relance. Au niveau de la première société c’était quasiment impossible, au niveau de la seconde, pour ne pas lui dire non, on lui demanda de revenir plus tard, peut-être qu’il y aura de l’embauche, quant à la troisième, c’est les regrets. Alors il sollicita l’appui de l’un de ses proches pour pouvoir l’aider. Prospection faites dans deux wilayas, et ce n’est pas étonnant qu’on lui refusait à chaque fois, il n’a rien compris à la règle instaurée par la mafia du transport. Il faut cracher pour pouvoir obtenir un petit contrat de trois ou six mois. Pas un seul contrat n’est entaché de corruption et de benaâmisme. Le jeune est dans l’expectative.

Hocine
Jeudi 22 Avril 2010 - 00:01
Lu 479 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+