REFLEXION

Pas de « Méchoui » pour le chef de daïra



Pas de « Méchoui » pour le chef de daïra
Le chef d’une daïra de wilaya de Chlef a rompu sa relation avec le P/APC d’une commune relevant de sa daïra malgré la longue amitié qui les a liait pendant plusieurs mois. Et ce, suite à la multiplication des scandales du maire, concernant des affaires liées au logement rural et aux constructions illicites. En réponse, le maire a décidé de priver le chef de daïra des repas de « Mechoui », pour lesquels le chef de daïra ne ratait aucune occasion pour prendre part au festin, et payés bien sur la trésorerie de la commune.

Réflexion
Vendredi 29 Avril 2011 - 10:56
Lu 850 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+