REFLEXION

Parti du Renouveau Algérien (PRA) : Gel des activités du secrétaire national,

Parti du renouveau algérien (PRA) : Gel des activités du secrétaire national, M.Benlallou Adda, en sa qualité de membre du parti du renouveau algérien (PRA) et secrétaire général du bureau de Mostaganem, s’est adressé, en personne, à la rédaction de notre journal, muni d’une copie du procès-verbal de la réunion extraordinaire du bureau politique national de son parti sis 08 avenue de Pékin, El Mouradia (Alger).



Les 1er et 2 octobre 2009, s’est réuni le bureau national du parti du renouveau algérien (PRA), pour débattre des problèmes internes de fond qui sont à l’origine du désaccord entre les nombres de ce parti et son secrétaire national. A la demande des membres du PRA la réunion a été assistée d’un huissier de la justice en la personne de maître El Djemili Abdelaziz auprès de la cour d’Alger. L’objet de la réunion extraordinaire porte, en ses 4 points, sur la situation globale du parti et des agissements de son secrétaire national durant ces deux dernières années. Certains membres du bureau ont soulevé le problème du gel des activités de leur parti dont est responsable le secrétaire national et reprochent à celui-ci de n’avoir programmé aucune rencontre ni réunion du bureau national ni en ce qui concerne le parti. Les mêmes membres du bureau national reprochent à leur secrétaire national de prendre des décisions sans leur consultation et d’avoir utilisé le bureau du parti à des fins personnelles et au profit des membres de sa famille durant tout l’été (3 mois). Ils lui reprochent également d’y avoir reçu des représentants d’autres partis politiques et d’associations sans les associer à ses décisions. De même qu’il lui est reproché d’avoir usé des fonds du parti à des besoins personnels. Ces agissements et ce comportement à l’égard du parti et de ses adhérents ont conduit à l’égarement et à la dispersion de ces derniers et leur parti, et ce de 2007 à août 2009. Par ailleurs, les adhérents du PRA reprochent à leur secrétaire national de faire fi des textes, du règlement intérieur du parti et de tout ce qui régit les associations politiques. Ils lui reprochent en outre d’avoir transformé le parti politique en parti « familial », d’avoir outrepassé ses prérogatives et d’avoir piétiné celles d’autres membres comme par exemple les responsables de l’organique, de la trésorerie et des relations extérieures. Après étude de l’ensemble des points contenus dans l’ordre du jour, les membres du bureau politique national ont décidé de ce qui suit :

1- Le retrait de confiance à l’égard du secrétaire national du parti M. Bensalem Kamel ,

2- Gel des activités du secrétaire national,

3- Convocation d’un congrès national du parti en vue de prendre les décisions politiques adéquates,

4- Information de l’ensemble des autorités officielles et administratives des décisions du bureau national prises lors de leur réunion extraordinaire les 1 et 2 octobre 2009 à laquelle a assisté maitre El Djemili Abdelaziz, huissier près la cour d’Alger,

5- Charger les représentants de la sûreté et de la sécurité publique de veiller à la sécurité du siège du parti et du refus au secrétaire national de pénétrer au sein des locaux du parti, et ce jusqu’au prochain congrès national.

Une copie du procès-verbal de la réunion extraordinaire a été adressée à l’ensemble des autorités compétentes concernées.

Réflexion
Dimanche 11 Octobre 2009 - 22:20
Lu 1263 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+