REFLEXION

Paroles d’un député PS



Paroles d’un député PS
Allez savoir pourquoi Julien Dray, député PS de l’Essonne et ancien président de SOS racisme, justifie Brice Hortefeux. Affinités sécuritaires ? La sortie de ce dernier, condamné en première instance la semaine passée pour ses propos de septembre, est « inacceptable » mais « je ne considère pas que M. Hortefeux est un raciste, c’est un ministre de la République, un républicain ». Mais comment distinguer le raciste tenant des propos racistes du non-raciste tenant les mêmes propos ? À l’intonation, aux rires accueillant sa phrase ? « Quand il y en a un, ça va, c’est quand il y en a beaucoup que les problèmes commencent. » Non. Pour Julien Dray, la différence, c’est le fait d’être ministre. Pour Luc Châtel sinon, Brice Hortefeux « n’est pas condamné, puisqu’il a fait appel », a-t-il répété hier, sur France Inter. Luc Châtel est ministre de l’Éducation nationale mais il est nul en droit. Brice Hortefeux est bien condamné, même si l’appel est suspensif. Ou alors Luc Châtel triche avec les mots. Et il est le porte-parole du gouvernement.

. .
Mercredi 23 Juin 2010 - 10:52
Lu 571 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+