REFLEXION

PUNITION MEURTRIERE D’UNE JEUNE FEMME A AIN DEFLA : Elle se venge de son ami en étranglant son petit frère

Le phénomène des enfants enlevés puis assassinés continue de sévir. En effet, les habitants de la commune « d’El Maine », wilaya de Ain Defla ont vécu un drame des plus effroyables suite à la découverte du corps sans vie au fond d’un puits, d’un enfant répondant aux initiales de N.Abdenour, âgé de 9 ans, enlevé par une jeune femme âgée de 24 ans, qu’elle l’avait étranglé pour se venger de son grand frère avec qui , elle entretenait une liaison amoureuse, et qui avait refusé de se marier avec elle, selon des sources concordantes.



La meurtrière qui avait assassiné l’enfant la semaine dernière, après l’avoir enlevé près de chez lui,  a été bel et bien identifiée selon la même source. Elle avait préparé un plan machiavélique pour commettre son forfait ; elle a endossé un « djelbab » pour lui permettre de se rapprocher facilement de la victime vers 8 h30 du matin alors qu’il était sur le chemin de l’école selon la même source. Affriolé, l’enfant suivra la jeune femme habillée en « djelbab »  qui l’entraina  vers un Oued non loin de chez lui, et une fois assurée qu’elle était en sécurité, elle l’étrangla jusqu’à la mort, puis l’entraina vers un puits où elle se débarrassa du corps selon la même source. Selon les déclarations des habitants des lieux, « l’enfant Abdenour, qui étudie en classe de 4ème année primaire, était en cours de route vers l’école, en compagnie d’un de ses copains de classe, lorsque la jeune femme lui a demandé de la suivre vers l’Oued, afin qu’elle puisse l’aider à le traverser, ce que l’enfant avait accepté sans réfléchir du fait que c’est une voisine sans deviner  le moindre instant qu’il allait être sacrifié par vengeance par cette dernière qu’il n’avait aucun lien avec elle selon la source. Après le non retour de l’enfant à la maison à son heure habituelle, une peur indescriptible s’est emparée des parents de l’enfant qui ont alerté les habitants de la région et le voisinage qui ont engagé une grande recherche pour retrouver l’enfant, alors qu’au même moment, ils ont averti les services de la gendarmerie qui ont mis immédiatement une enquête sur rails, se basant sur  les différents témoignages de ses copains qui ont décrit la femme en « Djelbeb » selon la même source. Après une vaste opération de recherche, l’enfant  a été retrouvé mort à l’intérieur d’un puits profond d’environ sept mètres, situé à un kilomètre du domicile familial, portant des traces de strangulation. Identifiée, la meurtrière qui avait un complice fut arrêtée et passée aux aveux. Son acolyte, un jeune homme de 24 ans a été arrêté à son tour à l’intérieur de son domicile selon la même source. Présentés par devant le juge d’instruction prés le tribunal d’el Attaf, les deux suspects seront mis en détention préventive.       

GA
Vendredi 18 Octobre 2013 - 22:00
Lu 216 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+