REFLEXION

PROTESTATION CONTRE LES COUPURES D'EAU POTABLE ET D’ELECTRICITE : Les villageois de ‘’Cheklaoua’’ à Sidi Chahmi coupent la route

Les habitants de logements précaires au village « Cheklaoua » relevant de la commune de Sidi Chahmi, à Oran, se sont manifestés ce mardi en coupant la route pour attirer l'attention et d'exiger l'intervention des instances concernées suite aux coupures répétitives de l'électricité et de l'eau potable suite aux dernières précipitations qu’avait connues la wilaya d’Oran au cours des deux derniers jours.



C’est ce qui a incité les habitants  à  sortir à la rue et couper la route pendant plusieurs heures, provoquant un immense blocage de la circulation pour demander de leur fournir ces deux éléments essentiels, qui sont indispensables dans la vie quotidienne. Dans un contexte similaire, les habitants ont exigé leur déménagement vers des logements décents, d'autant qu'ils vivent dans des habitations précaires qui sont dépourvues des conditions élémentaires de vie, qui se transforment selon les déclarations de certains d'entre eux, en réelles  piscines d'eau,  difficiles à décharger en raison de l'usure des canaux de drainage qui sont devenus une source d'émission de mauvaises odeurs suffocantes, ainsi que de propagation d’ insectes, des rats et des souris qui partagent le même style de vie avec la population, alors que ce qui fait empirer les choses selon leurs déclarations, est la détérioration de la route qui mène vers leurs habitations, qui se transforme lors des pluies en réels étangs d'eau,  de marécages  et de boues  qui se mélangent aux eaux usées  à cause de l'usure des canaux de drainage qui doivent être aménagés, et ce,  en plus de la propagation des nids de poule aléatoires, des amas d’ordures  et des déchets, comme l'avaient souligné certains résidents,  qui ont déposé de nombreuses pétitions  auprès des instances concernées afin de procéder au revêtement de la route et des canaux d’évacuation des eaux usées qui ne sont plus en mesure de drainage, mais personne des responsables ne s’est manifesté. Par conséquent, les habitants du village de Cheklaoua  exigent l'intervention des parties concernées qui sont appeléثs à trouver des solutions rapides à leurs problèmes, en particulier ceux liés aux logements précaires qu’ils occupent  depuis des décennies et qui manquent des nécessités d'une vie décente, en exigeant de les faire déménager vers d’autres habitations décentes qui les  protègent et préservent  leur dignité. Il est à noter par ailleurs, que ces habitants ont plusieurs fois organisé  des mouvements de protestation, mais jusqu'à aujourd'hui, aucun miracle ne s’est réalisé pour venir leur réconforter dans  leur mal-vie. 

Touffik
Mercredi 21 Janvier 2015 - 18:23
Lu 143 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+