REFLEXION

PROJET TRAMWAY D’ORAN : Amar Tou procède à la dernière phase des essais techniques



La dernière phase des essais techniques du tramway d'Oran a été lancée par le ministre des Transports, Amar Tou, pour toucher tout le système le long du corridor sur une distance de 18,7 km, depuis le dépôt Sidi Maârouf jusqu'à Es-Sénia. Les rames du tramway ont sillonné, à titre d'essai, le tracé reliant Es-Sénia à la station multimodale de Sidi Maârouf en passant par la place du 1er Novembre 1954 au centre-ville.  La mise en service commerciale du tramway d'Oran aura lieu le 1er mai 2013, alors que la marche à blanc ou exploitation non commerciale est prévue pour le 2 mars prochain. L'exploitation a été confiée à la société algéro-française d'exploitation des tramways d'Algérie (SETRAM), une joint-venture entre la société française RATP Dev (49%) et la partie algérienne composée de l'Entreprise Métro d'Alger (EMA) et l'Etablissement Public de Transport Urbain et Suburbain d'Alger (ETUSA). Hormis quelques cadres français, la totalité du personnel de cette société a été recrutée localement. Cette société a déjà obtenu début. octobre dernier l'exploitation du tramway d'Alger. Les premiers essais du tram avaient été lancés mi-octobre dernier sur le tracé reliant la station multimodale à l'université Mohamed Boudiaf, rappelle-t-on. Il y a lieu de signaler que quelque 630 postes d'emploi seront créés en prévision de l'entrée du tramway d'Oran dans sa phase d'exploitation commerciale. C'est ce qu'a annoncé, il y a quelques jours, le directeur général de la société d'exploitation de ce moyen de transport «SETRAM». M. Montassar Draief a indiqué aux membres de la commission des transports et des  télécommunications à l'APN, en visite à la station terminale du tramway d'Oran, que la société tient des réunions avec l'agence locale de l'emploi pour trouver des compétences humaines adaptées aux besoins sur les plans technique et commercial. M. Draief a ajouté que les métiers du tramway sont nouveaux nécessitant une stratégie pour trouver les compétences qui leur correspondent. Depuis le mois de novembre dernier, un programme de formation a été élaboré au profit de toutes les personnes qui seront recrutées, soit quatre branches de formation concernant la conduite des wagons, l'organisation, l'encadrement et la programmation du trafic, la maîtrise des technologies du tramway et des systèmes de conduite électronique, l'information des voyageurs et la communication avec le réseau de ce transport, a ajouté le même responsable.                              

Medjadji H
Samedi 16 Février 2013 - 10:08
Lu 613 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+