REFLEXION

PROJET DE REHABILITATION DE SIDI MEDJDOUB : Le wali Temmar réunit les parties concernées

Ce mardi, le wali de Mostaganem, Abdelwahid Temmar a présidé une réunion extraordinaire, pour définir l’étude du projet de réalisation de la protection et l’aménagement de la zone balnéaire de Sidi Medjdoub. Etaient présents à cette réunion de travail, le P/APC de Mostaganem, les directeurs de l’urbanisme, des travaux publics, des responsables des bureaux d’études, l’association de Sidi Medjdoub, de la conservation des forêts, de l’environnement, ainsi que les responsables de l’administration de la wilaya.



Le chef de l’exécutif de la wilaya dira que cette réunion entre dans le cadre de l’organisation d’une rencontre pour estimer à sa juste valeur le taux d’avancement du projet, et dont la réalisation n’a que trop duré. M. Temmar a, d‘abord, relevé le manque de coordination qui existe entre les différentes parties chargées de ce dossier, en l’occurrence, les bureaux d’étude, les services des travaux publics et également l’urbanisme lors de la présentation de l’étude. En ce sens, le wali a axé son intervention sur l’organisation pour appréhender l’étude de ce projet historique au patrimoine richissime. Pour rappel, notons que cette zone a fait l’objet d’étude en 2005 suite à sa dégradation, élaborée par le LEM, et achevée en 2007 pour complément d’étude, touchant l’élargissement de la route et la réalisation de la route piétonnière. Un recensement effectué dans cette zone, par les services chargés du projet a laissé apparaitre que 62 bâtisses dont 24 habitants relèvent du domaine public, alors que 41 personnes ont été indemnisées et 18 restants ne s’étant pas manifestés.  En ce qui concerne le projet de protection de la falaise, la direction des travaux publics a indiqué que le bureau d’étude SAPTA l’a évalué à 1,3 milliard de DA.  Pour ce qui est de l’état des lieux qui a connu un taux d’avancement de 61%, le wali a déclaré qu’il est important de regrouper les missions de chaque intervenant pour arrêter le périmètre et le champ d’intervention. Ajoutant, que les services du cadastre seront chargés de la nature juridique et du plan parcellaire avec présentation de l’état des lieux. Pour ce qui est de la feuille de route, elle sera établie par les directions des travaux publics et après la collecte de tous les renseignements auprès des services concernés par ce projet a précisé le wali. Concernant les démolitions des bâtisses, M. Temmar a déclaré qu’il faut démolir et du coup réaliser pour maintenir le sol a-t-il précisé. Il est utile de signaler, que Sidi Mejdoub est une station balnéaire historique très prisée par les Mostaganémois, et qu’il faut sauvegarder, elle fait partie d’un riche patrimoine, conclut le chef de l’exécutif. 

Rym.B
Mercredi 2 Mars 2016 - 17:26
Lu 436 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+