REFLEXION

PROJET DE LA LIGNE MARITIME ORAN-AIN EL TURCK : Un accord signé entre les EP d'Arzew et d’Oran

Il a été procédé, mercredi dernier, au niveau de la daïra d’Ain Turck, à la signature d'un protocole d’accord entre les ports d'Arzew et d’Oran pour le lancement des travaux de réalisation d'un embarcadère sur la plage ‘’Les Dunes’’, située à mi-chemin du village côtier Cap Falcon, sur le territoire du chef-lieu, dans le cadre de la concrétisation du projet de la ligne maritime qui relie le port d'Oran à Ain Turck.



Dans ce contexte, le wali d’Oran, M. Abdelghani Zaalane, a déclaré que toutes les mesures ont été prises pour ce projet important qui donnerait sans doute un aspect différent au secteur des transports et du tourisme à la wilaya d’Oran et limitera aussi le problème de transport particulièrement à la Corniche Oranaise, sans oublier de se référer aux emplois indirects qui seront créés à travers cette réalisation. Selon le wali d’Oran, «L’étude a déjà été achevée alors que les travaux de réalisation seront lancés à la fin du mois en cours». Selon le même responsable, pour la station du port d’Oran, le problème ne se pose pas, la plate-forme existe déjà et n’a besoin que de quelques travaux de réhabilitation alors que du côté d’Aïn El-Turck, les travaux de réalisation du quai seront lancés à la fin du mois en cours. Les consultations pour l'acquisition du navire seront lancées dès mars prochain par l'Entreprise nationale maritime de transport des voyageurs (ENTMV). Le prix de la traversée par personne n’a pas été fixé. Les points de passage et les points d’arrêt de la navette maritime n’ont pas été annoncés. Pour ce qui est des rotations, elles seront fixées selon la demande exprimée. Le premier responsable de la wilaya a également donné des instructions pour la réalisation de nouvelles structures d’accompagnements nécessaires au port d’Oran à l’exemple d’un salon de café et d’une salle d’attente, en vue d'améliorer les conditions d'accueil des passagers, en particulier les vacanciers au port, et la même chose aussi pour la ville d’ Ain  El Turck, le fait qu’elle attire des millions de visiteurs et de touristes tout au long de l'année et surtout pendant la saison estivale, où il y a lieu de rappeler que les deux navires effectueront huit voyages par jour, pendant une période de temps estimée à 20 minutes, ce qui permettrait d'éliminer les souffrances des vacanciers lors de la saison d’été, particulièrement que beaucoup d’entre eux préféreront  profiter de la nouvelle ligne de transport maritime pour une promenade d'une part et aussi bien pour gagner du temps au lieu de rester trois heures pour aller d’Oran à Ain Turck. 

Touffik
Vendredi 12 Février 2016 - 17:20
Lu 421 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+