REFLEXION

PROJET DE CONSTRUCTIONS DE NOUVELLES COLONIES : Israël fait la sourde oreille

Au moment où les Etats-Unis semblent décidés à reprendre le chemin des négociations entre palestiniens et israéliens, la cour suprême israélienne s’octroi le droit de passer outre les résolutions des Nations- Unies et approuve la construction de nouvelles colonies dans les territoires palestiniens occupés.



PROJET DE CONSTRUCTIONS DE NOUVELLES COLONIES :  Israël  fait la sourde oreille
Comme toujours, les dirigeants israéliens, ne faisant qu’à leur tête, ignorent ou font semblant d’ignorer, aussi bien les résolutions des Nations-Unies que les décisions de la cour internationale de justice par lesquelles il est demandé au gouvernement de surseoir à la construction de nouvelles colonies. Faisant fi de toutes ces décisions, le ministre israélien du logement vient de lancer un appel d’offres pour la construction de 198 logements dans la localité de Pisgat Zeet, 377 maisons à Neve Yaakov, ainsi que 177 résidences à Har Homa aux envions d’El Qods occupé. Par ailleurs, il est à noter que la cour suprême israélienne a approuvé la construction de ces nouvelles colonies dans les territoires palestiniens occupés, malgré que le premier ministre Benyamin Netanyahu avait ordonné, au cours du mois de novembre dernier, le gel des nouvelles constructions en Cisjordanie; un gel s’étalant sur dix mois. Il va sans dire que ces démarches maladroites de la part des dirigeants israéliens ne favorisent guère d’aboutir a un processus de paix véritable. Bien au contraire. Les israéliens sont déterminés à aller jusqu’au bout de leur « rêve » afin d’occuper l’ensemble du territoire palestinien, à en juger par le grignotage continu de parcelles de terres usurpées aux palestiniens et destinées à la construction de nouvelles colonies. A cette allure que restera t-il d’El-Qods occupé? Selon le mouvement israélien anti colonisation « Paix maintenant », la même cour suprême avait rejeté la demande de démolition de logements érigés dans une colorie sauvage établie en Cisjordanie. Par ailleurs, le même mouvement avait introduit un appel auprès la dite cour à travers lequel il est demandé de faire procéder à la démolition des 15 logements de la colorie sauvage de kyriat Netafin proche de l’installation d’Ariel. L’appel a été purement et simplement rejeté. Pendant que les palestiniens essayent de trouver le moyen de parvenir à un dialogue franc aboutissant à une paix réelle, de leur côté les israéliens gagnent du temps, en profitant des fréquentes suspensions des pourparlers, pour construire davantage de colonies. La chine, se disant opposée à la construction de nouvelles colonies israéliennes dans les territoires palestiniens, invite Israël a répondre aux efforts internationaux tendant au rétablissement de la paix, selon le porte-parole du ministère chinois des affaires Etrangères, M. Jiang Yu, lors d’une conférence de presse. Il est à rappeler que le projet de construction de nouvelles colonies juives dans la partie orientale d’El-Qods a été vivement condamné aussi bien par la communauté internationale que par les Etats-Unis. Le problème majeur ne réside pas uniquement dans la suspension des constructions, ni dans la démolition des récentes colonies, mais plutôt dans la récupération de l’ensemble des territoires spoliées depuis 1967. Profitant des désaccords entre les deux parties, le gouvernement israélien prouve quotidiennement qu’il n’est pas favorable à la paix tant souhaitée par les palestiniens et certains israéliens. Les israéliens profitent de toutes les situations qui s’offrent à eux, y cour pris l’incapacité de Etats-Unis et de la communauté internationale, à faire pression sur eux pour des raisons que nous connaissons tous, pour réaliser leur rêve le plus cher à savoir : faire venir le maximum de juifs vivant à l’étranger et assurer un avenir aux futures générations sur le sol palestinien quel que soit le prix, à payer. De 1948 à ce jour qui aurait osé dire stop à Israël. Il y a un an Ghaza a vécu le pire des cauchemars sous le regard complice de la communauté internationale et des Etats-Unis. L’on sait que la communauté internationale est en train de se mobiliser pour le tenue d’un prochain somment international qui se tiendrait au Caire, en vue de la reprise des négociations entre palestiniens et israéliens avec la bénédiction des Etats-Unis qui en sont les initiateurs. Que faudra t-il donc attendre de ce somment si les dirigeants ne sont pas prêts d’accepter les propositions des palestiniens qui au fond sont claires? Les Etats-Unis et la communauté internationale seront-ils en mesure de faire plier Israël pour « rendre à césar ce qui lui appartient ? » That il the question! Si Israël veut réellement la paix il n’a qu’à jouer la bonne carte, celle qu’il a toujours cachée dans sa manche en narguant à chaque rencontre que le jeu est truqué… Faudrait-il encore que les dirigeants arabes aient la capacité requise, face au bloc occidentalo-américain pour faire plier Israël.

M.Bentahar
Dimanche 3 Janvier 2010 - 10:35
Lu 334 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+