REFLEXION

PROGRAMMES DE DEVELOPPEMENT A MASCARA : Le wali entame l’assainissement des crédits alloués à la wilaya

Le wali de Mascara a instruit aux membres de son exécutif de procéder à la structuration des consommations des crédits de paiement des PSD et PCD de même que le lancement des opérations n’ayant pas encore connu le début dans leur exécution avec assainissement de toute la nomenclature.



PROGRAMMES DE DEVELOPPEMENT A MASCARA : Le wali entame l’assainissement des crédits alloués à la wilaya
La situation sur l’état d’avancement des programmes de l’habitat rural est également passée en revue. Le chef de l’exécutif n’a pas omis l’examen des missions basiques concernant l’hygiène et la propreté. D’autre part, il a instruit aux directeurs de l’environnement, le DSPB, le DUC et le DLEP de déposer au préalable les rapports afférents aux différents points de l’ordre du jour. Les directions concernées soit par les missions basiques d’hygiène et de propreté, des PSD et PCD, des opérations à lancer et qui n’ont pas encore connu de début dans leur exécution, de l’assainissement de la nomenclature en charge de réalisation ou des programmes de l’habitat ont été invitées, en même temps que les chefs des daïras, à s’atteler pour consommer les crédits afférents aux projets qui leur reviennent et sous leurs mains avec clôture des opérations  ou en mesure de l’être dans les plus courts délais, vu que l’année en cours est à ses termes et son exercice financier avec le suivi rigoureux de ces projets sur terrain. Dans le même ordre d’instructions et d’orientations émanant de M. le wali, le DLEP a été invité de la nécessité de procéder à l’opération de réhabilitation et d’équipements de la salle de cinéma «Es-saada», de Mascara, en plus du projet de réalisation de la résidence universitaire 2.000 lits au nouveau pôle universitaire de la cité de l’Emir Abdelkader. L’entreprise à pied d’œuvre dans la rénovation de la RN 06 a été mise en demeure par le directeur des travaux sur injonction du chef de l’exécutif, pour non respect des règles en matière de sécurité routière et protection des usagers de la dite route durant les travaux. Des instructions ont été données par le responsable de l’exécutif  pour lancer un appel d’offre pour l’acquisition d’un scanner de dernière génération pour l’établissement hospitalier de Oued El Abtal et l’annonce pour le recrutement de techniciens pour manipuler ce genre de matériel à travers l’ensemble des hôpitaux de la wilaya. Dans le même élan, M. le wali a instruit  le secrétaire général de la wilaya d’actualiser le cahier de charges pour une gestion coopérative entre la direction de la jeunesse et des sports et la direction de la culture concernant les tribunes de 2.000 places et leur préservation comme acquis.  La direction de l’Environnement lancera l’EPIC de collecte des ordures ménagères dès l’entame de l’année 2013. Le Chef de la daïra de Mascara doit impérativement lancer les travaux du parcours d’athlétisme au complexe sportif de proximité ‘’Boucedra Athmane’. Le wali a d’autre part exigé un rapport détaillé sur les structures sportives, de jeunesse et de culture avec leur ouverture imminente. Le chef de daïra de Ain Farès a été instruit, pour sa part, pour lancer les travaux de la route menant au douar ‘’Chareb- Errih’’, dans le respect des normes et règlements. L’ensemble  des P/APC doivent se préparer pour la visite de travail qu’effectuera M. le wali sur les territoires des 47 communes, à compter de la semaine prochaine. En matière d’habitat rural, sur les 33444 aides figurant sur le programme, 20469 ont été réalisées et 10902 sont en cours et doivent être suivies de près par les 16 chefs de daïra dans leur exécution et les décisions à actualiser seront remises aux citoyens bénéficiaires comme il s’agit également d’occuper les habitations terminées. Le DUC doit installer les entreprises restantes, chargées de la viabilisation des 28 sites de terrain des différentes commissions de suivi de ce programme d’habitat rural. Un nouveau souffle reste à donner au secteur de l’habitat en concrétisant effectivement de différents programmes, a conseillé M. le wali. De véritables campagnes de sensibilisation seront suivies par les chefs des daïras en direction de la population et en collaboration avec les Imams, à partir des mosquées, concernant l’hygiène et la propreté. Le directeur du tourisme doit procéder sur instruction de M. le wali à multiplier moyens et prospectus dans les complexes thermaux et les hôtels pour sensibiliser les hôtes sur la propreté de l’environnement et la pérennité de l’opération de rattrapage considérée comme très importante.               

B.Boufaden
Mercredi 26 Décembre 2012 - 00:00
Lu 482 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+