REFLEXION

PROCHAINE TRIPARTITE : Le renforcement de la dynamique actuelle sera au centre des travaux

Le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika a affirmé dimanche que la réunion de la tripartite, prévue prochainement, sera l'occasion d'une concertation sur la poursuite du développement économique dans le sens de la consolidation de la dynamique enclenchée depuis quelques années en matière de création d'emplois et de baisse du taux de chômage.



Dans un message à l'occasion de la célébration de la journée mondiale du travail lu en son nom par Mohamed Benamar Zerhouni conseiller à la présidence de la République, le Président Bouteflika a souligné que "la réunion de la tripartite, prévue prochainement, sera l'occasion d'une concertation sur la poursuite du développement économique dans le sens de la consolidation de la dynamique enclenchée depuis quelques années en matière de création d'emplois et de baisse du taux de chômage notamment parmi les diplômés universitaires et de perfectionnement du système national de formation pour être au diapason des exigences en terme de main d'œuvre qualifiée". Le chef de l'Etat a en outre souligné que l'Algérie que notre pays vient d'amorcer une phase qui implique davantage de mobilisation et de concertation entre tous les acteurs économiques, les entreprises et les administrations économiques, notamment les travailleurs et leurs directions syndicales autour des priorités économiques", affirmant que "l'unification de nos efforts, l'engagement de tous sur la voie du renouvellement, la compétitivité des entreprises, le rendement des travailleurs et le climat propice à l'investissement, nous pourrons accélérer le développement de notre économie en lui conférant une ambition industrielle qui soit à la hauteur des défis auxquels elle fait face". Le chef de l'Etat a appelé l'ensemble des travailleuses et travailleurs à consolider leur soutien à l'effort national consenti en vue de réaliser les objectifs du pacte national économique et social de développement, tout en exhortant tous les partenaires sociaux et économiques dans le cadre de cet espace institutionnel national de concertation et de dialogue, à y adhérer afin d'accélérer le processus de réformes économiques et renforcer le développement industriel dans notre pays. Le Président Bouteflika a par ailleurs affirmé que la constitutionnalisation du Conseil national économique et social (CNES) devrait avoir un impact positif sur le développement dans notre pays, car "constituant un espace important pour l'éclosion d'idées et la recherche de solutions".

Ismain
Dimanche 1 Mai 2016 - 18:17
Lu 210 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 10-12-2016.pdf
3.37 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+