REFLEXION

PRIME DE SCOLARITE : Une bouffée d’oxygène pour certaines familles défavorisées



PRIME DE SCOLARITE : Une bouffée d’oxygène pour certaines familles défavorisées
Après quelques jours de la fin du mois sacré et l’Aïd el fitr, la saignée des bourses continue pour les familles nombreuses, au faible revenu et autres, qui ne savent  plus à quel saint se vouer pour venir à bout des dépenses nécessaires, notamment pour l’achat des fournitures scolaires pour leurs progénitures qui doivent rejoindre les établissements scolaires le 08 septembre 2013, plusieurs familles comptent beaucoup sur la prime scolaire pour couvrir les dépenses liées à cette rentrée scolaire, comme l’achat de cartables, tabliers, et autres fournitures. Estimée à 3 milles dinars, cette prime constitue une véritable bouffée d’oxygène pour les responsables de familles à faible revenu. Ceux qui ont déjà entamés les achats, anticipant une éventuelle hausse des prix, trouvent le cout des habits et des fournitures scolaires faramineux. C’est vraiment un véritable coup de grâce pour les petites et moyennes bourses. Cette succession d’événements épuise vraiment les chefs de famille.    

Tayeb bey. AEK
Dimanche 25 Août 2013 - 11:43
Lu 246 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+