REFLEXION

PRIERE DE L’AID : HORAIRE NON RESPECTE : Méprise du fidèle ou laxisme des imams ?



PRIERE DE L’AID : HORAIRE NON RESPECTE : Méprise du fidèle  ou laxisme des imams ?
Comment peut-on concevoir  que même dans la maison de Dieu, rien n’est respecté, même pas les directives émanant de la tutelle.  Ce lieu de recueillement et de ressourcement  en matière de morale, de bonne conduite et des   grandes valeurs  qui par le biais de l’iman, tout se transmet à savoir que l’iman devrait être l’exemple type à suivre, mais hélas.  Après avoir dénombré plusieurs  carences  des citoyens et de certains fidèles au niveau de  certaines mosquées  comme le manque d’hygiène le plus élémentaire, la sieste de certaines personnes dans les dites mosquées   juste après la prière du Dohr allant jusqu’à la prière d’el asr comme si la mosquée n’est plus un lieu de culte mais plutôt un hôtel etc…  Le comble de tout cela, c’est lorsque la dérive vient de l’imam et surtout ceux qui  exercent sous la coupe de l’Etat. Ce phénomène qui a fait son apparition cette année où les citoyens dénoncent  le comportement négatif de certains imans  qui durant la prière de l’Aid fitr, bien qu’ayant reçu  des instructions de la part de leur tutelle afin de respecter les  horaires fixés par cette dernière  car  l’exactitude  est la politesse des rois   et donc la prière devrait commencer  à partir de  07 heures du matin considérant la saison estivale et des vagues de chaleur que traversent  le pays ces derniers temps d’une part afin que les fidèles dont les proches habitent  loin, d’aller rendre visite à leurs familles à la fraicheur du matin.  Par ailleurs, l’imam de par ses connaissances théologiques doit savoir qu’à la mosquée, il y a une mosaïque humaine à savoir des jeunes et des vieillards dont des malades qui  ne peuvent pas  conserver leurs ablutions trop longtemps.  Malheureusement certains imams prennent parfois les choses à la légère et ne respectent  pas le temps et peuvent dans certains  --cas porter préjudice à nos vieillards. Ce fait marquant s’est produit lors de la prière de l’Aid el fitr  où certains imams arrivent tard à savoir 07 heures 20 minutes et plus mettant certains fidèles sous tension.  Les citoyens de certains quartiers de la ville lancent un appel aux services concernés pour remédier à ce genre de situations car c’est par le respect du temps et de l’être humain qu’on peut prospérer.  

ADEL
Lundi 12 Août 2013 - 11:18
Lu 479 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+