REFLEXION

PREVENTION DE LA FIEVRE APHTEUSE A TIARET : Un nouveau quota de 10 000 doses de vaccin

Nous avons appris que l’information relative à la mort des 15 moutons à Aîn-Bouchekif, a été confirmée par Mr Kouadria, inspecteur vétérinaire de la wilaya de Tiaret comme cela a été relaté par « Réflexion ». Il s’agirait d’une maladie dénommée : Entérotoximie, selon une source officielle.



En effet , M. Mâachou Kouider, secrétaire général de la wilaya et assurant l’intérim de Mr le wali, aurait dernièrement présidé une réunion où il a émis de sévères instructions relatives au volet préventif de la fièvre aphteuse et aurait recommandé aux vétérinaires, aux représentants de la chambre d’agriculture, à ceux de l’UNPA ainsi qu’aux responsables du secteur agricole de mener des campagnes de sensibilisation dans les milieux des éleveurs et des fellahs comme il a mis l’accent sur la nécessité d’information sur les cas suspects .D’un ton très ferme,  le Secrétaire Général a rappelé que quiconque s’abstiendrait d’informer des cas suspect concernant la fièvre aphteuse,  fera l’objet d’une poursuite judiciaire. Au cours de cette réunion les services de l’agriculture ont opté pour la projection d’un film relatant tout ce qui a trait à cette fièvre aphteuse dont les symptômes, les méthodes de dépistage et qui a été assidument suivi par les présents : à savoir les P/APC, les chefs de daïra ainsi que tous les responsables des subdivisons de l’agriculture. Par ailleurs, une autre instruction de taille a été le mot d’ordre et qui est la suivante : au niveau des abattoirs, la viande doit rester au frais pendant 48 heures avant d’être écoulée dans les marchés de consommation tout en rappelant que tous les marchés à bestiaux ont été fermés et que les services de sécurité et les services de douanes sont à pied d’œuvre pour la concrétisation des instructions ministérielles en matière de prévention de la fièvre aphteuse. Même la peau ne doit être vendue que sur autorisation du vétérinaire. Par ailleurs, les différents intervenants ont recensé 40.000 vaches à travers le territoire de la wilaya dont 80%  ont déjà été vaccinées et pour pallier au  déficit, la wilaya de Tiaret a été destinataire au cours de cette semaine de 10.000 doses de vaccin anti-fièvre aphteuse et qu’en mai dernier 4500 doses ont été affectées aux éleveurs. La campagne de vaccination a débuté ce jeudi 14 aout 2014, et elle concerne particulièrement les  régions frontalières puisque des cas de fièvre aphteuse ont été déjà détectés à Relizane et à Djelfa. Pour rappel, 33.740 vaches ont été déjà vaccinées, indique toujours notre source officielle.
Des vaccins vendus aux fellahs à Mascara  
Par ailleurs, on apprend qu’au niveau de certaines régions de la wilaya de Mascara, que nous avons visité et qui dépendent des  localités enclavées de Zelamta,  Khechakhcha et Khenatia dans la Daira de Hachem que les vaccins  proposés par les vétérinaires contre la fièvre aphteuse sont cédés entre 1300 et 2000 DA la dose, tandis que le thibenzole destiné aux maladies respiratoires du cheptel est vendu à 30,00 DA la dose, alors  que le bidon  de 5 litres ne dépasse pas le montant 600 DA suivant les dires des fellahs de la région . H. M a déclaré  «  que ces produits sont livrés gratuitement par l’Etat, de sources télévisuelles. Malheureusement se sont les vétérinaires et autres techniciens de la santé agissant sur le terrain qui spéculent ». Au niveau des services techniques de l’Agriculture, ces dires ne sont que de pures spéculations par certains fellahs qui n’ont pas eu ce qu’ils désiraient et qui dépasse le tolérable. Des commissions peuvent agir sur le terrain pour déterminer la vérité

Aek Berrebiha et Boufaden
Vendredi 15 Août 2014 - 17:03
Lu 261 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+