REFLEXION

PRESIDENTIELLE DE 2014 : Les bouffons de la politique en spectacle

Les bruits de couloirs, et les scoops politiques de certains partis politiques et autres coups de tapage des opposants au pouvoir , la scène politique algérienne ne manque pas de ‘’mouchetants’’ et de bouffons de la politique.



On m'a appris à l'école, que grâce à la constitution algérienne, nous avons la liberté d'expression politique, une vérité que chacun de nous  ne peut nier, mais aller jusqu'à déformé ce droit pour que des clowns de la politique s’habillent en costume de Président de la République, c'est  vraiment la mascarade politique qui ne dit pas son nom..!
Il est tout de même curieux qu'on n'empêche pas, un condamné par la justice française, des personnes sans diplômes et les courtisans de la politique de faire partie de la course des grands !
Ces derniers candidats de la dernière heure qui blaguent aussi sur le peuple algérien, et qu’ils ne s’interdisent  aucun sujet. De la patate à 5 millions de cts, à la réalisation d’une mer sur les hauteurs du Sahara à la création d’un million d’entreprises, à l’ annulation du service militaire , toutes des blagues pour humilier les algériens et les multiples intimidations à l'encontre de l’élection présidentielle , ne fait d’eux que des marionnettes de la politique et transforme  notre pays en une plaisanterie devant l’opinion internationale.
Cependant , même s'ils n'aiment pas le pouvoir actuel , beaucoup d’entre eux ont été l’œuvre de l’ancien et de l’actuel système à l’exemple d’Ali Benflis, Benbitour, Ali Benouari qui étaient membres du gouvernement, et même  les autres qui scandent au boycott à l’exemple des partis MSP , Ennahda et le RCD et qui ont servi  longuement ce pouvoir. Ces  candidats sans grades, qui hurlent au loup pour tout et n'importe quoi, y compris par peur de leur propre ombre et de leurs propres gesticulations, que  peuvent-ils encore apporter au peuple, si ce n’est que le mensonge et l’ingérence étrangère !   
Avec 106 candidats à la présidentielle, l’Algérie, baigne aujourd’hui dans une mascarade électorale, par faute de minuscules politiciens dont la majorité sans un passé honorable, montés en épingle, se trament contre eux pour gâcher la joie du peuple algérien en ce 17 avril 2014.

Des  bouffons de la politique en spectacle de ‘’marottes’’ pour ‘’amuser’’ la présidentielle

A commencer par l'ignoble accord des groupes des 16 partis politiques microscopiques, sous la gouverne du leader des frères musulmans en Algérie ,Abderrazak Mokri ,créé pour empêcher  Bouteflika de briguer un quatrième mandat, mis en chute libre par intérêt personnel,  qui s’est vu éjecter de la scène politique et ne prendra guère le train présidentiel.
Ou encore de l'implantation de la puce (les candidats franco algériens)  à tous nos jeunes internautes en maternité politique, dès Avril  de cette année, nous n’entendrons plus parler d’eux.
Contrairement à tout ce qu'on pourra nous en dire pour justifier cette horreur, la vérité est bien claire au dessus de nous, qui de cet occident ennemi historique de l’Algérie  complice avec ses candidats de l’outre-mer, qui ont signé un  pacte avec le diable pour ridiculiser l’élection présidentielle, l’ennemi intérieur pousse à fabriquer des candidats à la présidentielle à son goût pour créer la zizanie, dévaliser les richesses du pays pour ensuite ouvrir la grande porte pour l’ingérence militaire étrangère .
Des  bouffons de la politique, dont le rôle produit sur  la scène ne sort au delà d’un spectacle de marottes au vu de l’autorité, sans que personne ne s'en offusque.Qui en plus, des élections d’avril 2014 approchent, et si j'étais à la place de ces candidats, je me désisterais, parce que, comment aller parler aux algériens de leur avenir et de la  politique, alors que vous devez  vous même tout apprendre, tout comme ses collégiens  candidats, ce commerçant de fruits et légumes, ce chanteur du Rai, ce rapatrié de France, ce patron de cabaret où ce baby Sitter de Hollande !
Parce qu’ils savent ce qu’ils sont, ces cons osent tout mais ; n’osent pas de nous laisser les reconnaître!

Riad
Mardi 18 Février 2014 - 17:44
Lu 306 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+