REFLEXION

PRESIDENTIELLE DE 2014 : Le train du FLN a sifflé

Après une absence de plusieurs mois, dû à une crise de leadership, le parti du front de libération nationale (FLN) renoue avec l’activité politique.



PRESIDENTIELLE DE 2014 : Le train du FLN a sifflé
En effet, le nouveau secrétaire général du FLN, Amar Saïdani, a reçu, hier lundi, au siège du parti à Hydra, le ministre Amar Ghoul accompagné d’une délégation de son parti TAJ. Il s’agit là de la première activité officielle du successeur d’Abdelaziz Belkhadem. Même si aucun ordre du jour n’a été annoncé, il va de soi que cette rencontre ne peut être perçu que comme l’amorce de la phase opérationnelle de la nouvelle alliance présidentielle. Celle qui aura à porter, au plan politique, une candidature consensuelle pour la prochaine élection présidentielle et qu’elle servira d’instrument de gouvernance, par la suite. Le TAJ, une sorte de clone du MSP, est en effet un sigle «indispensable» pour l’alliance en recomposition et qui comportera également, bien sûr, le RND et le MPA de Amara Benyounès. Cela, en attendant de nouveaux «venus» pour après la présidentielle. Il s’agit du FFS de Hocine Aït Ahmed qui aurait déjà scellé un accord dans ce sens en 2011 déjà et, probablement, le PT de Louisa Hanoune. Ce dernier parti qui est, effectivement, déjà dans l’Alliance présidentielle sans pour autant avoir un portefeuille ministériel. C’est à peu près l’une des rares choses qui présente un de suspense pour les mois, voire les années à venir, sur une scène politique désormais fortement ‘’immobilisatrice’’.

Ismain
Lundi 16 Septembre 2013 - 22:00
Lu 163 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+