REFLEXION

PREPARATIFS DE LA RENTREE SCOLAIRE 2010/2011 : Conférence de presse du nouveau directeur de l’éducation



PREPARATIFS DE LA RENTREE SCOLAIRE 2010/2011 : Conférence de presse du nouveau directeur de l’éducation
M.Bechelaghem Yahia, nouveau directeur de l’éducation de la wilaya d’Ain-Témouchent, installé depuis une semaine seulement dans ses nouvelles fonctions, a animé avant-hier, une conférence de presse au niveau du siège de la direction de l’éducation. Il a tout d’abord remercié les gens de la presse écrite et radiophonique d’avoir accepté ses invitations tout en mettant en exergue le rôle important de la presse dans le du secteur de l’éducation notamment par des écrits soit positifs ou négatifs, car, selon lui, la presse nous permet d’être informés sur toute la situation éducative et de la suivre pour trouver des solutions en temps opportun et ce dans un intérêt général , avant de donner un aperçu sur la situation actuelle et général de son secteur. Celui-ci, précise le directeur de l’éducation, par deux nouvelles écoles primaires l’une à Hammam-Bou-Hadjar et l’autre à Chentouf (daira de Hammam-Bou-Hadjar), et un grand nombre de nouvelles classes pédagogiques d’une moyenne de 28 élèves par classe. Au plan du cycle moyen, 03 nouveaux C.E.M seront fonctionnels durant cette année scolaire 2010/2011, respectivement au chef-lieu de daira d’Ain-Kihal, Sidi-Sohbi à Béni-Saf et Ain-Témouchent. Le cycle secondaire sera renforcé par l’ouverture de 02 nouveaux lycées au chef-lieu de daira de béni-Saf et chef-lieu de commune de Terga (daira d’El-Malah).Au plan effectifs des élèves, le cycle préscolaire compte 166 unités abritant 3864 élèves, le cycle primaire dispose de 189 écoles primaires avec 1789 classes pédagogiques englobant 34621 élèves. Quant au cycle moyen, il existe au niveau de la wilaya 57 Collèges d’Enseignement Moyen (CEM) comptant 887 classes pédagogiques pour accueillir 28328 élèves, d’une moyenne de 32 élèves par classe. Celui de l’enseignement secondaire, dispose de 17 lycées avec 414 classes pédagogiques pour abriter 11261 élèves d’une moyenne de 31 élèves par classe. En ce qui concerne l’allocation scolaire de 300 dinars, 31.000 élèves nécessiteux, et enfants victimes de terrorisme comme l’instruction en ce sens, vont bénéficier de cette allocation .Ils bénéficieront également de la gratuité des livres scolaires. Répondant à des questions posées par le journal si l’amélioration des salaires des enseignants pourrait éviter les éventuelles grèves dans le secteur de l’enseignement, le directeur a répondu que le ministère de tutelle a répondu a exécuté toutes les promesses qu’il a tenues, et que l’enseignant doit s’acquitter convenablement de sa mission en toute âme et conscience. Il nous a fait part que certains enseignants ont bénéficié un important rappel de la 1ère tranche de 30.000.000 centimes, et la deuxième tranche de leurs dûs seront réglés durant ce mois de septembre 2010. Répondant à une autre question sur l’éventuel déficit d’encadrement pédagogique, Le responsable de l’éducation a répondu que toutes les mesures ont été prises pour combler tout le déficit, notamment par le recrutement par la voie de concours d’enseignants de tous les cycles, et que les élèves n’auront pas de problème dans le suivi de leur scolarité. Il nous a indiqué que la wilaya va renforcer l’outil informatique au niveau de laboratoires scolaires (labo-informatiques) par l’affectation de 400 micro-ordinateurs d’un montant de 1.500.000.000 centimes, qui seront répartis à travers les établissements scolaires. La wilaya également mis à notre disposition une enveloppe de 400 millions de centimes destinée aux besoins des cantines scolaires. En matière d’infrastructures scolaires sportives, il a été dégagé une enveloppe de 3.375.000 .000 centimes pour la réalisation de 11 salles de sports au niveau des établissements de l’enseignement moyen et secondaire. Sur une question sur la scolarité au niveau des établissements préfabriqués, il a été fait état de l’existence de 07 C.E.M semi-préfabriqués et 1 CEM fabriqué à travers la wilaya , ainsi qu’un lycée «Idris El Affifi » Ex-Technicum à Ain-Témouchent dont l’étude a été lancée et un nouveau lycée sera réalisé sur son site, et on va trouver une solution pour que la scolarité des élèves de cet établissement de l’enseignement secondaire se déroule dans de bonnes conditions, et que tous les établissements fabriqués ou semi-fabriqués seront rasés et remplacés par la réalisation de nouveaux établissements. La défectuosité des équipements au niveau des laboratoires physiques et chimiques au niveau de quelques établissements scolaires particulièrement les lycées ainsi que le déficit des ouvriers professionnels “OP3” ont été également soulevés par nos confrères, et que ce problème sera étudié pour trouver une solution définitive. Il nous a fait connaître qu’il a été crée une commission d’accueil et d’orientation des fonctionnaires du secteur et des citoyens dont sa mission prend en charge les doléances et les problèmes présentés. Il nous a promis qu’il fera tous les efforts avec l’ensemble de la communauté éducative, les parents d’élèves et la presse pour que le taux de la réussite du baccalauréat 2011 aboutisse un taux d’au moins de 70% de réussite l’examen du baccalauréat. Il a conclu sa conférence par le remerciement de l’assistance, des gens de la plume tout en les informant que les portes de l’académie leur sont ouvertes, et qu’il accepte tout écrit journalistique positif ou négatif dans un intérêt général du secteur de l’éducation.

B.Abdelgheffar
Dimanche 5 Septembre 2010 - 12:17
Lu 644 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+