REFLEXION

PREMICES D’UNE AUGMENTATION DES TARIFS : L'Algérienne des eaux éprouverait des "difficultés sérieuses"



L'Algérienne des eaux (ADE) fait face à des "difficultés sérieuses", a prévenu, jeudi à Alger, son directeur général, Zidane Merah, estimant que seul un effort collectif avec l'appui des pouvoirs publics peut permettre de dépasser cette "étape délicate". M. Merah a tenu ces propos lors d'une rencontre qui l'a regroupé avec une centaine de cadres syndicaux, indique un communiqué de cette entreprise publique. Selon le directeur général de l'ADE, avec les paramètres actuels, l'entreprise perd 30 dinars par m3 d'eau distribué. Ce déficit, a-t-il poursuivi, devrait s'aggraver avec une augmentation des charges dues à la hausse du prix de l'énergie (+20%) et du gasoil (+40%). Seule une forte dynamique de croissance peut permettre à l'ADE de dépasser ce cap, a-t-il préconisé. Une nouvelle organisation a été mise en place par l'ADE pour redynamiser la gestion dans le sens d'une décentralisation pour donner un rôle plus grand aux unités de l'entreprise, a avancé le même responsable. En outre, une série de mesures ont été prises dans le même objectif, et ce, à travers, notamment, la révision des missions des zones, la signature des contrats de performance avec les directeurs d'unités et le recours à une évaluation indépendante.

Nadine
Vendredi 5 Février 2016 - 17:34
Lu 168 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+