REFLEXION

PRATIQUE ILLEGALE DE RECONSTITUTION DE L’HYMEN : Un médecin écroué à Oran



PRATIQUE ILLEGALE  DE RECONSTITUTION DE L’HYMEN : Un médecin écroué à Oran
Suite à des informations parvenues au service central de la police judiciaire, une enquête sur les activités douteuses et illégales d’un spécialiste en ORL, connu sur la place d’Oran, a été lancée. Le mis en cause, dont le cabinet est sis au centre-ville, effectuait des opérations de reconstitution de l’hymen pour des jeunes filles ayant perdu leur virginité et l’orientation de jeunes filles enceintes vers un autre cabinet pour avortement. La perquisition de ce cabinet a permis aux policiers de découvrir du fil chirurgical servant à la reconstitution de l’hymen et des échographies de début de grossesse.Un complice de ce médecin spécialiste en ORL, celui qui  s’occupe de dénicher les jeunes filles en détresse, a été arrêté à son tour. Les deux mis en cause ont avoué les griefs retenus contre eux. Ils ont amassé de grandes sommes de la détresse des jeunes filles. Pour une reconstitution d’hymen, une moyenne de 4 millions de cts est exigée et pour l’avortement, 5 millions de cts.  Selon l’enquête, le spécialiste en ORL, qui exerce depuis quelques années déjà, n’a pas réussi dans ce domaine car ses clientes se comptent par dizaines. Ainsi, il a opté pour la gynécologie où il a trouvé son compte. Le médecin et son complice ont été présentés jeudi à la justice. Ils ont été écroués.

Medjadji. H
Dimanche 16 Juin 2013 - 08:34
Lu 676 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+