REFLEXION

POURSUIVI POUR BLANCHIMENT D’ARGENT : Achour Abderrahmane condamné à deux ans de prison ferme



La présidente de la quatrième section des flagrants délits du tribunal correctionnel de Sidi M’Hamed a condamnée ce mercredi Achour Abderrahmane et de son beau-frère L.Réda respectivement à deux et trois ans de prison ferme. Le premier accusé, est impliqué dans le détournement de 2100 milliards, a été reconnu coupable de trafic d’influence mais innocenté quant au blanchiment d’argent. Son beau-frère a été, quant à lui, reconnu coupable de blanchiment d’argent et innocenté concernant le trafic d’influence.  Les deux inculpés se sont vus par ailleurs infligés des amendes respectivement de 500.000 dinars de dommages et intérêts.  Ils ont été rappelons le poursuivis pour avoir tenté de transférer des sommes faramineuses vers l’étranger estimés à plus deux cents mille euro. Le procureur de la République a requis dix ans de prison ferme contre les deux mis en cause car il a estimé que toutes les preuves légales et matérielles étaient réunies. Le représentant de la banque avait demandé la restitution de la totalité du montant assorti d’une réparation matérielle d’un million de dinars de dommages et intérêts. Les avocats de la défense avaient sollicité la relaxe pure et simple de leurs clients estimant que les faits sont infondés.

Ismain
Samedi 29 Décembre 2012 - 00:00
Lu 351 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+