REFLEXION

POURSUITE DES OPERATIONS MILITAIRES A L’EST DE BOUMERDES : Un terroriste abattu et trois armes à feu récupérées



Les forces combinées de sécurité qui viennent encore de renforcer leurs positions dans les maquis de l’Est de Boumerdès, ont abattu un autre terroriste, le week-end dernier, près de Sidi Daoud. Suite à cette action, les militaires ont récupéré un fusil d’assaut de type kalachnikov, un PA, une grenade et un téléphone mobile. Selon nos sources, ce coup de filet s’est produit,  vendredi, à proximité du massif d‘Ouled Abdellah. Repéré vers 16h, alors qu’il tentait de s‘échapper, le terroriste a été aussitôt abattu par les tirs précis des militaires. Le nombre et le type d’armes qu’il possédait au moment de son élimination, laisse supposer qu’il s’agit d’un «émir de serriate de l’ex-GSPC. Certaines sources ont laissé entendre, hier, que ce sanguinaire, de 35 ans environ, toujours en cours d’identification, serait originaire de la wilaya de Tizi-Ouzou. Les forces locales de sécurité, qui ratissent à intervalle régulier, depuis presque cinq mois, ces maquis de Ghzerwal englobant les zones montagneuses de Sidi Daoud, Ouled Aïssa et Cap Djinet, sont déterminées à anéantir les résidus des anciennes phalanges sanguinaires d’El Ansar et d’El Arkam. Lundi dernier, les militaires avaient détruit, encore dans cette zone sensible, trois autres casemates de l’ex-GSPC, dont l’une servait d‘entrepôt d’engins explosifs, alors que les deux autres contenaient, notamment, des lots de médicaments et des quantités de denrées alimentaires. Suite à l’interception de messages du terroriste traqué dans cette contrée, une semaine auparavant, la police judiciaire locale avait encore démantelé un réseau de soutien à l’ex-GSPC composé de sept éléments. Quatre d’entre-eux ont été arrêtés à Bordj-Menaiel, deux au centre-ville de Tizi-Ouzou et le septième au chef-lieu communal de Naciria. De telles actions fructueuses ont fortement ébranlé les hordes islamistes locales dont on craint la résurgence, comme à l’accoutumée, notamment à l’approche du mois de Ramadhan.reur chez les citoyens.             

Nadine
Lundi 1 Juillet 2013 - 09:08
Lu 85 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+