REFLEXION

POUR VOL QUALIFIE ET ASSOCIATION DE MALFAITEURS A RELIZANE : Des peines de 5 à 8 ans de réclusion à l’encontre de 5 individus

Le tribunal criminel près la Cour de Relizane était appelé, ce mercredi 26 février, à traiter une affaire d’association de malfaiteurs, vol qualifié avec usage d’un véhicule, coups et blessures volontaires et complicité, que le président du tribunal, lui-même, a qualifié de bande de James bond. En effet, les mis en cause au nombre de cinq ont minutieusement planifié leur action commise un certain jour du 19 avril 2013 contre un vieil homme, bijoutier de son état.



Ils ont engagé à l’américaine  un véhicule  utilitaire de marque master et un autre de tourisme de marque Mégane à bord duquel trois acolytes respectivement précisés plus haut avaient pris  en plus  un  ruban de scotch, des attaches et une bouteille de lacrymogène. En réalité les trois autres devaient jouer le rôle d’éclaireurs afin de surveiller l’arrivée de la victime à son lieu de travail tandis que le reste de la bande  attendaient le coup de téléphone. A l’heure précise, le chef de bande D.N, qui n’a pas nié les griefs qui lui sont reprochés, a conduit le groupe vers le bijoutier. Arrivés sur place ils ont éblouie à l’aide d’une bombe lacrymogène après lui avoir asséné un coup de poignard à la  tête avant de l’attacher et  lui passant du scotch à la bouche. Cette opération a permis de vider la bijouterie de son  contenu des bijoux et prendre la fuite à bord du master qui était en stationnement mais sans arrêt du moteur pour faciliter l’accès.    La cavale n’aurait duré heureusement que  quelques heures puisque le master fut intercepté non loin de  Oued Rhiou et exactement dans un barrage de la gendarmerie à Mazouna .Devant l’aveu sans retenue aucun des trois mis en cause.  La défense composée de plus de 15 avocats n’a pu  que constater les faits et demander les circonstances atténuantes. Le ministère public devait requérir sans peine 12 ans de réclusion criminelle après le retrait du tribunal pour délibérer.  La sentence est tombée, à savoir huit ans pour les trois premiers  et cinq ans pour les autres.  Cette peine  va surement mettre à l’ombre une bande très dangereuse pour la sécurité de l’ordre public.

Gana H.
Vendredi 28 Février 2014 - 16:54
Lu 104 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+