REFLEXION

POUR UNE SAISON ESTIVALE SANS POLLUTION : Une caravane nationale de prévention et de sensibilisation à pieds d’œuvre

La manifestation s’est inclinée en une série d activités préventives des intoxications alimentaires initiée par la direction du commerce. La caravane constituée d’inspecteurs d’hygiène et de contrôle à laquelle ont pris part cinq wilayas de l’ouest du pays, à savoir Oran, Mostaganem, Mascara, Sidi Bel Abbès et Tlemcen et avait pour objectif la protection des consommateurs contre tous les risques afférant aux intoxications.



Cela permettra de ne pas mettre en situation d’otage les citoyens avec la recherche des moyens et des outils idoines pour une meilleure compréhension des problèmes liés au phénomène de portée néfaste aussi bien le système écologique que sur les secteurs sanitaires notamment l’agro alimentaire. Le coup d’envoi de cette manifestation a été donné dimanche dernier par la direction du commerce de la wilaya d’Oran à partir du centre administratif (Boubakeur Belkaid ) de Bir Eljir pour sillonner les daïras d’ Ain Tücrk , Arzew, Es Sénia, Bethioua, Gdyel et Bir El djir, et afin d’organiser des portes ouvertes s’articulant autour de la sensibilisation pour un été sans pollution, l’engouement suscité par l’évènement amplement mis à contribution, la population. Ceci constitue un acte catalyseur et majeur dans la mesure de sensibiliser les consommateurs sur la prise de conscience pour ne pas acheter des produits impropres à la consommation et sur le strict respect de la chaine de froid. La caravane s’est rapprochée des centres de colonie de vacances implantés sur le site balnéaire de la corniche oranaise à travers l’affichage et même par le biais de bouche à oreille. Cette campagne s’est avérée nécessaire dans la mesure où il s’agit d’identifier les problèmes fondamentaux de la population à l’instar de la canicule estivale notable et autant de manifestations d’un phénomène désormais observable par les citoyens qui tentent de le prendre en charge. Le ministère du commerce tout en prenant en considération les divers paramètres liés aux produits alimentaires avariés impropres à la consommation qui ont un caractère répétitif et un volet de sensibilisation sur la pollution. Dans la même optique, il y a lieu de mettre en garde le consommateur sur la qualité de l’eau qui alimente la région de l’ouest du pays et s’assurer si elle n’est pas polluée pour sa part le consommateur a la responsabilité de prendre soin de l’eau qu’ il consomme notamment par la maintenance de son installation intérieure ainsi que les réserves. Le stockage cependant si l’eau qui coule des robinets est subitement sale et présente un gout ou une saveur désagréable ce qui engendre la propagation des MTH (maladies à transmission hydrique). Par ailleurs, l’absorption d’oxygène due au déversement des eaux usées dans un cours d’eau est fonction de la concentration de matières biodégradables et qu’elle peut contenir la minéralisation complète des matières, organique comme elle peut selon les membres de la caravane demander jusqu’ à 20jours ou plus. Cette campagne qui a pris fin le 07 juillet courant inter vient dans le cadre de la préservation d’une saison estivale sans pollution ni intoxications alimentaires.

N.Bentifour
Samedi 9 Juillet 2011 - 10:56
Lu 283 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 10-12-2016.pdf
3.37 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+