REFLEXION

POUR RECUPERER DES ASSIETTES FONCIERES : Démolition de 350 immeubles en ruine avant la fin de l'année

Plus de 350 immeubles et habitations désaffectés, à l'issue des opérations de relogement, feront l'objet de démolition avant la fin de l'année en cours, apprend-on de sources proches de la wilaya d'Oran.



POUR RECUPERER DES ASSIETTES FONCIERES : Démolition de 350 immeubles en ruine  avant la fin de l'année
Nos sources indiquent que le wali d'Oran vient d'instruire les propriétaires de ces immeubles, à savoir les APC, l'OPGI et les privés pour l'entame des démolitions et a insisté sur le choix d'entreprises spécialisées en la matière car une grande partie de ces immeubles se trouve à l'intérieur du tissu urbain. Hormis les propriétés privées, nos sources indiquent que toutes les assiettes foncières qui seront récupérées seront consacrées à la réalisation d'espaces verts et de nouveaux programmes de logements. Le premier responsable de la wilaya a insisté pour que cette opération soit achevée avant la fin de l'année. Le but étant à la fois l'exploitation des assiettes récupérées et aussi éviter le squat des immeubles désaffectés par d'autres familles. Sur ce point précis, plus d'une centaine de familles qui ont réinvesti des immeubles désaffectés au niveau de certains quartiers de la ville avaient été expulsées, il y a quelques semaines. Outre ces 350 immeubles, il y a lieu de signaler que la commission de wilaya chargée du recensement et du classement des immeubles par degré de vétusté (vert, orange et rouge) a achevé le recensement au niveau de plusieurs quartiers de la ville, notamment Haï Sidi El-Bachir (ex: Plateaux), Sidi Okba (M'dina Jdida) et Haï El-Mokrani (Maraval), El-Hamri, Sidi El-Houari, Derb. Tous les immeubles qui seront classés rouge, feront l'objet d'une démolition après relogement des familles.  Il est à souligner que le nombre prévisionnel de logements à expertiser au niveau des communes d'Oran, Mers El-Kebir et Arzew, est estimé à 54.500 logements. Pour la commune d'Oran, il est prévu l'expertise de 50.000 logements, alors que les 4.500 logements restants sont répartis entre les communes d'Arzew et Mers El-Kebir. 


Medjadji H
Lundi 6 Mai 2013 - 10:48
Lu 251 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+