POUR RALLIER L’AUTOROUTE EST-OUEST DEPUIS MOSTAGANEM :La pénétrante autoroutière passera du côté de Sidi-Khettab

Les travaux de réalisation de la pénétrante autoroutière pour rallier l’autre autoroute Est-Ouest depuis la ville de Mostaganem, sont inscrits pour 2013, sur un axe à la lisière de la RN 90 A, en passant par Sidi-Khettab pour déboucher du côté de H’madna. Ce qui reliera en fait le port de commerce de Mostaganem à l’autre ambitieux projet de la rocade des Hauts Plateaux.



POUR RALLIER L’AUTOROUTE EST-OUEST DEPUIS MOSTAGANEM :La pénétrante autoroutière passera du côté de Sidi-Khettab
Tel était l’ordre du jour de la réunion de travail organisée hier au cabinet du wali, en présence outre du P/APW, celle du SG de la wilaya, du DTP ainsi que le directeur technique de SETO qui est le chef de file du groupe SAETI et LTPO, chargé de l’étude du projet de la bretelle liant Mostaganem à Relizane, et en présence de l’autre équipe de ladite ville voisine. Circonstance laquelle a vu la présentation des 3 différentes variantes pour en choisir une qui est la deuxième, c'est-à-dire celle qui verra la réalisation d’un axe autoroutier d’une longueur linéaire de 60 km, depuis exactement le port de commerce de Mostaganem en passant du côté de Sayada, de Kheir-Eddine, d’Ain-Tèdles, d’Oued-El-Khir, de Yanarou, avant de déboucher sur le territoire de Relizane pour gagner les lisières de Sidi-Khettab avant de déboucher sur le bord de H’madna. Car les 60 km sont en fait scindés en deux : 32 km sur le terroir de Mostaganem et 28 km sur celui de Relizane.
En somme, cette importante autoroute de deuxvoies fois 2,passera par 24 ouvrages d’art entre passages inférieurs, passages supérieurs, outre 5 échangeurs desservant différentes localités, ainsi qu’un viaduc à la hauteur d’Oued-Mina. Et ce passage-là qui répond à la 2ème variante parmi les 3 variantes étudiées, pour reste de l’avis et de Mr Ouaddah Houcine, « le plus approprié pour la fluidité de la circulation et son confort du fait de l’état du sol qui est homogène, pas difficile avec même certains atouts qu’il offre ».  Ce qui est aussi l’avis du wali de Relizane qui avait commenté le choix en question à son homologue, en disant que « ça tombe à pic ». Et pour mettre à exécution ce projet qui a un impact sur 250 hectares de terres agricoles dont 50% sont de bonne qualité, le maitre d’ouvrage entamera probablement avant la fin de l’année en cours, l’opération d’expropriation dans le cadre de l’utilité publique.

« l’idéal : un consortium ou un groupe d’entreprises »
Du reste, exhortant le groupe de bureaux d’études à accélérer l’achèvement de l’étude en voie toute finale, le wali de Mostaganem a ajouté à propos des appels d’offres qui seront lancés incessamment, que « l’idéal est d’attribuer le projet à plusieurs entreprises et de ne pas commettre l’erreur de le confier à une seule, que ce soit dans le cadre d’un consortium ou d’un groupement d’entreprises pour le réaliser dans les meilleurs délais ».  Une enveloppe de 40 millions de DA est allouée pour ce projet de pénétrante autoroutière qui non seulement servira à gagner « l’Est-Ouest », mais permettra au port de Mostaganem de relier l’autre non moindre important projet de la rocade des Hauts Plateaux, dans le cadre du MRT (Mostaganem-Relizane-Tiaret) en allant vers le Sud du côté de Hassi-Massoud. Ce qui aura à glaner d’autres points de cote pour la destination Mostaganem, d’autant que le 3ème et le 4ème bassin du port de commerce fera de lui le deuxième après celui d’Alger puisqu’il est appelée à devancer celui d’Oran. Mais d’ici là, 2013 verra certainement le lancement de la pénétrante.

Ilies Benabdeslam
Mardi 16 Octobre 2012 - 23:00
Lu 2007 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | L’ESSENTIEL | MOSTAGANEM | INFO REGION | Edito | CULTURE | SPORTS | RAMADANIATE | NON-DITS | DOSSIERS | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER




Les plus lus

Edition du 24-11-2014.pdf
3.18 Mo - 23/11/2014




Flux RSS



Retrouvez-nous sur Google+