REFLEXION

POUR MIEUX SE RAPPROCHER DU JUSTICIABLE A AIN TEMOUCHENT : La Cour de justice bientôt fonctionnelle

Pratiquement, selon les informations recueillies, le taux d’avancement des travaux de réalisation de la cour de justice d’Ain-Temouchent avoisine les 100 %.



POUR  MIEUX SE RAPPROCHER DU JUSTICIABLE A AIN TEMOUCHENT : La Cour de justice bientôt fonctionnelle
Cette infrastructure judiciaire tant attendue par les justiciables de la wilaya, une fois opérationnelle, va mettre fin aux problèmes rencontrés et facilitera les démarches juridiques et surtout pour ce qui est des recours à introduire, ce qui leur permettra d’éviter les « va- et- vient » vers la cour de Sidi-Bel-Abbès, distante de 65 kilomètres. La superficie totale de cette infrastructure judiciaire, avec 04 villas pour les magistrats est de 16700 mètres carrées, dont 1500 mètres carrés abritent la cour, et les autres 500 mètres carrés sont destinés pour la construction des quatre (04) villas de fonction. De même, ce projet dispose d’autres superficies abritant des parkings, pour le stationnement des véhicules, un petit jardin fleurissant et marquant une arborescence délimitant le siège de la cour et les logements de fonction des magistrats. La Cour qui s’étend sur une superficie de 7500 m2, sera dotée d’un sous-sol de 1500 m2, quatre (04) salles d'audience, une salle de conférence et 90 bureaux. Il existe au niveau du sous-sol, des salles d'archives, un entrepôt, des garages et des geôles.
En ce qui concerne les défenseurs des justiciables, il leur sera affecté deux (02) bureaux, l’un au réez de chaussée et un autre au 1er étage, attenant aux salles d'audience.. Les magistrats des chambres de cette cour, disposeront de bureaux spacieux et ne trouveront aucune difficulté pour accomplir leurs missions dans de bonnes conditions.
Cette juridiction, va regrouper les quatre (04) tribunaux, implantés respectivement à Ain-Témouchent, Béni-Saf, Hammam Bouhadjar et El-Amria. La cour avec l’ensemble des chambres juridictionnelles va soulager les justiciables notamment pour ceux qui sont censés introduire des actions en appel , que ce soit sur le plan pénal, administratif, civil, social, statut personnel, économique, fiscal, commercial etc.…
Les correspondants de la presse, quant à eux pourront suivre les procès à l’effet d’informer l’opinion publique, au lieu de se déplacer à Sidi Bel Abbes L’ouverture de cette cour de justice a été évoquée par un élu lors de la tenue de la session plénière du printemps de l’APW, au cours de laquelle Madame, le wali a expliqué que cette décision relève du Ministère de Tutelle, et que la mission des responsables de la wilaya est de veiller à ce que le projet soit concrétisé selon les normes pour être en conformité des techniques architecturales préconisées. Une fois opérationnelle, cette juridiction va sans doute permettre un rapprochement de la justice du justiciable et s’inscrit dans le cadre ide la réforme judiciaire et pénitentiaire qu’entreprend le pays. Ce nouveau dispositif, avec l’informatisation du système judiciaire, permet d’activer le traitement des dossiers des justiciables, et préserver leurs droits, dans le temps et l’espace. Rappelons que les travaux de cette cour de justice d’Ain-Temouchent, avait fait l’objet d’une visite d’ inspection et de travail, de la part de M. Belaiz Tayeb, Ministre de la Justice et garde des sceaux , dans l’après-midi du 10 septembre 2009, en compagnie des autorités locales civiles et militaires, des magistrats et des représentants de la presse écrite et audio-visuelle.

B.Abdelgheffar
Samedi 30 Juillet 2011 - 09:45
Lu 510 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+