REFLEXION

POUR LA France : "Le souci est d'entrer en contact avec Al-Qaïda"



Le ministre de la Défense attend de l'organisation terroriste qu'elle mette "au moins des revendications sur la table".le ministre de la Défense Hervé Morin a affirmé jeudi matin, à propos des Français enlevés au Niger, que le "souci" de la France était de "pouvoir entrer en contact avec Al-Qaïda" afin "d'avoir des revendications que nous n'avons pas", a déclaré Hervé Morin sur RTL."Ce que nous souhaitons, c'est qu'Al-Qaïda puisse, à un moment ou à un autre, nous mettre au moins des revendications sur la table", a ajouté le ministre. Hervé Morin a aussi indiqué que la France n'avait "pas reçu de preuve de vie" concernant ses cinq ressortissants enlevés avec un Togolais et un Malgache il y a une semaine au Niger, "mais nous avons toute raison de penser qu'ils sont en vie". Ils se trouvent "très probablement aujourd'hui dans le nord du Mali", a relevé Hervé Morin, qui, un peu plus tard dans la matinée, a participé à un nouveau conseil de Défense organisé à l'Elysée par Nicolas Sarkozy.

Yacine
Mercredi 29 Septembre 2010 - 00:01
Lu 654 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+