REFLEXION

POUR LA CONCRETISATION DE 906 PROJETS : 9,1 milliards de dinars débloqués par la wilaya

Une somme de plus de 9,1 milliards de dinars a été débloquée par la wilaya d'Oran pour la concrétisation de 906 projets entrant dans le cadre de l'amélioration du cadre de vie des citoyens à travers les 26 communes de la wilaya.



En effet, selon des sources de la wilaya d'Oran, les projets à réaliser concernent essentiellement les aménagements urbains, notamment la réalisation d'espaces verts et espaces de jeu pour enfants, la réhabilitation des réseaux de voirie, le renforcement du réseau d'éclairage public et l'installation de nouveaux transformateurs et le raccordement des écoles et des grands quartiers au réseau du gaz de ville, à l'instar de Haï Ennour, Haï Essabah et Haï El Yasmine. La wilaya a aussi débloqué des aides financières aux communes pour le renforcement des parcs roulants, notamment les communes déshéritées. on signale aussi que plus d'une centaine de projets d'amélioration urbaine à travers différents quartiers et communes, inscrits au titre du programme 2011-2012 de la wilaya d'Oran, ont été achevés au courant du premier trimestre de cette année. Dans le cadre de ce programme, 104 sites répartis à travers 22 communes ont bénéficié de projets d'amélioration urbaine dont 29 sites à Bir El Djir, 19 à Oran, 11 à Aïn El Turck, 7 à Bousfer et 5 à Hassi Bounif. Ces projets, qui ont nécessité une enveloppe financière de l'ordre de 5,4 milliards de DA, portent sur la réhabilitation de quartiers en matière de voirie et d'aménagement. Nos sources signalent, par ailleurs, qu'une grande partie des projets inscrits au programme de 2013 seront réceptionnés avant la fin de l'année en cours.
Il y a lieu de rappeler que les présidents des 26 APC de la wilaya d'Oran ont été destinataires d'une instruction de l'ex-wali afin qu'ils consacrent les crédits alloués aux programmes communaux de développement (PCD) à des projets intéressant en premier lieu l'environnement direct du citoyen. L'ex-wali avait insisté sur l'importance qui doit être consacrée aux projets de maintenance du réseau routier, de réalisation et d'entretien des réseaux d'alimentation en eau potable (AEP) et d'assainissement. L'ex-chef de l'exécutif de wilaya avait invité les chefs de daïra à rejeter les demandes d'autorisation de programmes de réhabilitation, de réaménagement ou de rénovation qui pourraient être formulées au détriment de projets visant le désenclavement des localités isolées et l'amélioration du cadre de vie du citoyen. Dans ce contexte, les Assemblées communales ont procédé au recensement des opérations inscrites pour l'exercice actuel afin de bénéficier de financement après leur adoption par la commission technique de wilaya.

Medjadji. H
Mercredi 23 Octobre 2013 - 22:00
Lu 42 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 10-12-2016.pdf
3.37 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+