REFLEXION

POUR ESCROQUERIE : Une peine de 18 mois de prison ferme



Le tribunal correctionnel de Mostaganem a prononcé  la condamnation à 18 mois de prison ferme à l’encontre du dénommé  A.N, âgé de 26 ans pour escroquerie. Les faits de cette affaire remontent au 04/02/2013. En effet, c’est au niveau d’un douar, que K.S, âgé de 22 ans fut abusé par  A.N qui lui a promis une épouse immigrée qui en vérité n’existait pas. La victime s’est laissée emportée et avait donné comme dot d’abord 430 euros puis 20 millions de centimes à A.N lequel lui avait donné rendez-vous par un vendredi pour que K.S voit  sa future épouse. K.S fut au rendez-vous mais il avait été déçu car sa future épouse n’y était pas, c’est alors qu’il sentit le louche dans cette affaire et  voulait alors récupérer son bien mais A.N fit la sourde oreille. Suite à çà,  la victime porta plainte auprès de la brigade de gendarmerie  nationale qui arrêta l’individu escroc. Le procureur de la République avait requis la peine de 3 ans de prison ferme, la restitution de tous les biens de la victime, assortis d’une amende à l’encontre du mis en cause.                    

M.AR
Lundi 8 Avril 2013 - 09:33
Lu 409 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+