REFLEXION

POUR EQUILIBRER SON BILAN FINANCIER A L'HORIZON 2023 : La SNTF mise sur le fret



 La société nationale des transports ferroviaires (SNTF) mise sur l'activité fret, considérée comme le maillon faible de la société, et ce, pour équilibrer à l'horizon 2023 ses résultats financiers fortement dépendants des dotations de l'Etat, a indiqué à Alger son directeur général, Yacine Bendjaballah. "La SNTF est fortement dépendante de la dotation de l'Etat. Malgré une forte hausse du nombre de voyageurs durant les cinq dernières années, le chiffre d'affaires de la société a connu une stagnation due à la perte de parts de marché dans le segment fret", a souligné M. Bendjaballah lors du forum d'Algérie-éco. En conséquence, cette société fait face, depuis plusieurs années, à des difficultés pour financer son cycle d'exploitation, la mettant dans une situation de "précarité financière", a-t-il ajouté. Pour remédier à cette situation, la SNTF, qui ne détient actuellement que 2% du marché du transport de marchandises, prévoit de concrétiser un vaste programme pour développer ce créneau à l'horizon 2019 avec la réception de nouveaux matériels et locomotives dédiés au transport de marchandises. Ainsi, elle mise sur sa filiale spécialisée dans le fret "rail logistique" pour développer de nouveaux produits et offres capables d'attirer des clients potentiels notamment le transport par conteneurs.   

Ismain
Lundi 24 Avril 2017 - 20:30
Lu 126 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 19-10-2017.pdf
4.09 Mo - 18/10/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+