REFLEXION

POUR DEFAUT D’AMBULANCE ET DE PERSONNEL : Une structure qui n’a de maternité que le nom



Deux ans, oui bientôt deux ans, que la maternité de la commune de Kheir-Eddine, a été inaugurée, mais qui à ce jour ne fournit aucune prestation médicale en matière de gynécologie. Dépourvue de personnel qualifié et d’ambulance pour faire face à la demande locale, la structure en question ne répond nullement aux exigences de l’heure.  Seule une sage femme, sans équipements, ni matériel adéquat, ne sachant à quel saint se vouer, qui aurait été détachée de l’hôpital d’Ain-Tedles, à l’occasion de la visite du wali dans la région, et récupérée une fois la visite terminée. La commune de Kheireddine, est l’une des plus grandes communes de la wilaya, elle  compte  une population d’environ 30.000 habitants, et ne dispose pas de maternité digne du nom. La quasi-totalité des femmes se déplacent à Mostaganem pour se faire examiner, ou pour une éventuelle prise en charge, notamment en pré6natal. Pour les citoyens, cette situation ne peut perdurer trop longtemps, et interpellent les responsables concernés à prendre sérieusement ce dossier à l’effet d’apporter les solutions appropriées.                 

Hocine
Mardi 25 Janvier 2011 - 23:01
Lu 401 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+